Du 20 au 28 mai : salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine

Publié le 22/05/2017

Agriculture >

Le concours interrégional de race limousine en vidéo

Aquitanima. Le salon de l’agriculture de Nouvelle-Aquitaine se tient du 20 au 28 mai à Bordeaux, et veut continuer d’intéresser le grand public comme les professionnels.

Les tondeurs et l'AMTM seront évidemment présents

La France accueillera le championnat du monde de tonte en 2019 au Dorat. Le président de l’AMTM Christophe Riffaud, déjà présent l’an passé sur le salon, a effectué une courte démonstration en marge de la conférence de presse. « Le 8 juillet prochain, au Dorat, nous allons tenter un record, celui de la tonte d’au moins 1 000 moutons à deux tondeurs en neuf heures. Une première en France. L’objectif est de montrer aux autres pays que le niveau en France est aussi bon qu’ailleurs », explique-t-il.

Pendant le salon, plusieurs démonstrations de tonte sont prévues lors de la journée ovine du 22 mai.

  • 10 h - 10 h 45 Démonstration de manipulations d’ovins
  • 10 h 45 - 11 h 15 Démonstration de tonte de moutons par l’AMTM
  • 12 h - 12 h 30 Démonstration de tonte de moutons par l’AMTM
  • 16 h  - 16 h 30 Démonstration de tonte de moutons par l’AMTM

Téléchargez la liste des bovins présents pour le concours interrégional.

Lire la suite

« J’ai pensé que je pouvais être utile »

Publié le 19/05/2017

Agriculture >

Portrait. Jean-Philippe Viollet a pris sa retraite d’exploitant. Comme il l’avait annoncé, il a également démissionné de la totalité de ses mandats, que ce soit à la Chambre d’agriculture de la Creuse ou à sa Cuma.

Jean-Philippe Viollet est un homme « libéré de tout. Mon dernier mandat, je l’ai laissé le 10 mai. C’était à la Cuma de ma commune. Je suis maintenant totalement à la retraite, ce qui ne me fera pas payer l’impôt sur la grande fortune ».

Jean-Philippe Viollet, dans les locaux de L’Union Agricole, le 12 mai. « Je n’étais ni un agrimanager, ni un gueux. » (Ph. Stéphane Monnet)

Le dernier président de la Chambre d’agriculture du Limousin l’avait annoncé depuis longtemps : quand il prendrait sa retraite d’exploitant, il abandonnerait également ses différents mandats, à la Chambre d’agriculture de la Creuse, à la Chambre régionale du Limousin et à l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture (APCA)... « Ma carrière, je l’ai faite à mon rythme. Pour des raisons personnelles et de santé, j’ai décidé, puisque j’avais 60 ans, d’arrêter, de prendre ma retraite. Contrairement à d’autres, n’étant plus en activité, je ne voulais pas continuer à traîner dans les instances agricoles. Il faut savoir commencer, et il faut savoir s’arrêter. Je veux être fidèle à mes idées, je pensais déjà cela quand j’étais JA. Je trouvais qu’il y avait des gens trop âgés, donc j’avais dit : je ne ferai pas ça. Et je ne l’ai pas faite. » 

Lire la suite

31 mai la date limite pour le dépôt des dossiers de demandes d’aides de la PAC 2017

Publié le 12/05/2017

Agriculture > PAC >

[Mise à jour] 

Le ministre de l’Agriculture a décidé de reporter au 31 mai la date limite pour le dépôt des dossiers de demandes d’aides de la PAC 2017, initialement fixée au 15 mai. Attention, ce report ne vaut pas pour les dossiers d’aides bovines qui doivent être remplis pour le 15 mai, c’est-à-dire avant lundi soir.

[/Mise à jour] 

L’Union Agricole, en partenariat avec la Chambre d’agriculture 87 et en lien avec la DDT, propose son dossier pour bien télédéclarer.

Lire la suite

Le Vigenal inaugure son marché de pays

Publié le 11/05/2017

Ruralite > Collectivités >

La Ville de Limoges et la Chambre d’agriculture de la Haute-Vienne se sont associées pour implanter un marché hebdomadaire de producteurs de pays au cœur du quartier du Vigenal.

Lire la suite

Les autovaccins de nouveau disponibles

Publié le 16/02/2017

Agriculture > Sanitaire >

Sanitaire. À certaines conditions, l’autovaccin sera de nouveau possible dans quelques semaines. Il reste cantonné à la lutte contre les maladies bactériennes. Les pathologies virales ne sont pas concernées.

Il était attendu depuis longtemps : l’arrêté ministériel qui autorise de nouveau la production des autovaccins pour les ruminants a été publié le 31 janvier 2017 au Journal officiel.
C’est un grand soulagement pour les éleveurs, notamment les moutonniers du département qui comptent sur cette nouvelle alternative thérapeutique pour faire face, entre autres, à la salmonellose abortive ovine.
La CDAAS et la FDO 87 s’étaient mobilisées à plusieurs reprises pour faire remonter le besoin de reprise des autovaccins chez les ruminants par l’intermédiaire de GDS France et de la FNO. Au printemps 2016, suite à une commission ovine, la CDAAS et la FDO 87 avaient cosigné un courrier adressé au ministère de l’Agriculture arguant sur le problème local de la salmonellose abortive ovine et sur la nécessité de réduire et raisonner l’utilisation des antibiotiques en santé animale dans le cadre du plan Écoantibio 2017.

Lire la suite

Dépister le BVD chez un veau par prélèvement de cartilage auriculaire

Publié le 21/02/2017

Agriculture > Sanitaire >

Un film réalisé pour la CDAAS. Avec Aurore Raffier, vétérinaire sanitaire, et Fabrice Lefèvre, éleveur à Saint-Laurent-sur-Gorre.

Lire la suite

Alain Pimpin, ambassadeur de la limousine

Publié le 10/02/2017

Agriculture > Bovins >

Portrait. Le Salon de l’agriculture va ouvrir ses portes fin février à Paris et il n’y aura pas, pour la première fois depuis 1951, d’animaux des Pimpin. La raison ? Alain Pimpin y sera juge unique du concours bovin limousin.

Lire la suite

Quarante ans au service de la limousine

Publié le 27/01/2017

Agriculture > Bovins >

France Limousin Sélection. Lors du conseil d’administration du 17 janvier, Bernard Roux a démissionné comme il l’avait annoncé. Jean-Marc Alibert lui succède à la présidence.

(De g. à dr.) Jean-Marc Alibert prend la suite de Bernard Roux. (Ph. Stéphane Monnet)

La silhouette à la chevelure blanche de Bernard Roux ne va pas disparaître des allées du pôle de Lanaud. Alors qu’il vient de céder son poste de président de France Limousin Sélection à Jean-Marc Alibert, il conserve la présidence du Limousine Park et « il y a six mois en Irlande, nous a-t-il précisé, on m’a confié la présidence du congrès international de la limousine. À ce titre, jusqu’en 2020, je continuerai à être présent pour préparer ce grand rendez-vous de la Limousine, ce congrès international de 2020. Je resterai aussi présent aux côtés des présidents des différentes instances pour leur apporter ce que je pourrai. Quarante ans passés au service de la race limousine, ça marque une vie ».

Lire la suite

Les dirigeants de la SAS Alliance Millevaches touchés par les nombreux témoignages de solidarité

Publié le 16/01/2017

Agriculture > Bovins >

Les dirigeants de la SAS Alliance Millevaches remercient très chaleureusement et très sincèrement l’ensemble des personnes qui leur ont apporté leur soutien en participant en grand nombre (plus de 500) au rassemblement organisé par les Chambres d’agriculture, les syndicats agricoles (FDSEA et JA) des trois départements du Limousin.

La participation effective des responsables professionnels nationaux : président de l’APCA, vice-présidents de la FNSEA, d’Interbev a marqué à la fois les actionnaires de la SAS et les éleveurs locaux présents à ce rassemblement.

Les interventions des élus professionnels agricoles régionaux et départementaux ont été très appréciées ; chacune d’entre elles apportait un éclairage sur le sens du projet et sur les conséquences de cet acte s’il devait rester impuni.

La violence de l’acte criminel commis aurait pu décourager les responsables de la SAS. Mais avec l’appui de tous ils sont confortés dans leur détermination à continuer à réaliser ce projet qui est le prolongement normal de leur activité d’éleveur.

Ils tiennent à remercier tout particulièrement les services de l’État et du Département. En effet, la visite très matinale du secrétaire général de la préfecture, de la sous-préfète d’Aubusson, de la présidente du Conseil départemental et le communiqué de presse de Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, condamnant sans ambiguïté cet acte inqualifiable, ont été très appréciés. Les rencontres programmées avec le président de la République et le Premier ministre renforcent le sentiment déjà bien réel du soutien sans faille des pouvoirs publics.

Les sapeurs-pompiers méritent admiration et félicitations ; ils ont su intervenir rapidement et efficacement pour éviter le pire à savoir la crémation des animaux.

Les entreprises qui étaient intervenues dans la construction du centre, les concessionnaires de machines agricoles et les fournisseurs d’aliments, le syndicat d’adduction d’eau et ERDF se sont mobilisés pour permettre : la sécurisation des lieux, la mise à disposition de matériels identiques à ceux qui ont été brûlés, la fourniture de paille et d’aliments et le réapprovisionnement en eau. Grâce à ce bel élan de solidarité les animaux n’ont pas eu trop à souffrir dans l’immédiat du désordre créé.

La minutie du travail de la Gendarmerie a été très remarquée, espérons que les coupables seront vite débusqués et punis.

La mise en place rapide par Groupama de la procédure d’indemnisation a été également très appréciée.

La déclaration du représentant du syndicat national des fabricants d’aliments du bétail a apporté la solidarité des autres composantes de l’économie rurale vis-à-vis de l’agriculture.

La présence de directeurs de magasins Intermarché et le message chaleureux du président de SVA ont renforcé la solidarité entre la SAS et son principal client.

Les prises de paroles des élus politiques : présidents des Conseils départementaux de la Corrèze et de la Creuse, du sénateur de la Corrèze, du conseiller du président Hollande ont toutes convergées pour condamner cet acte et encourager les dirigeants de la SAS à poursuivre leur travail. La présidente du Conseil départemental de la Creuse a su avec détermination réconforter les porteurs de ce projet exemplaire pour son département.

Enfin le président de la SAS tient à exprimer toute sa gratitude aux membres du conseil d’administration, aux actionnaires, au maire de Saint-Martial-le-Vieux, au président de la communauté de communes des Sources de la Creuse, au technicien salarié de l’atelier, au nutritionniste et aux personnes bénévoles qui l’ont soutenu et conseillé toute la journée et qui ont travaillé au rétablissement au moins partiel de l’activité.

Communiqué de la
SAS Alliance Millevaches.


Lire la suite

Ciné en campagne

partenaire

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
variable, orageux

22°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -