Politique

Nos démons

Haute-Vienne
Lionel Robin

Quels hommes sommes-nous ? Je ne parle pas des femmes mais juste de nous, les hommes. Quels démons nous agitent ? Pourquoi nous passons notre temps à nous en prendre aux femmes et aux enfants qui ne nous ont rien fait ? Qu'est-ce qui motive depuis des temps immémoriaux nos exactions à leur encontre ? Exagération ? Des prêtres - des hommes - qui abusent de centaines de milliers d'enfants, ici en France et tant d'autres dans le monde ; des hommes de foi - disent-ils - qui ne voient en la femme qu'une chose qu'il faut couvrir de tissu et enfermer dans une pièce, là-bas en Afghanistan comme dans bien d'autres pays ; des maris - des hommes encore - qui tuent à coups de poing plutôt que laisser vivre libre dans tous les pays du monde ; des militaires qui envoient des enfants faire la guerre à leur place, au Yémen et dans tant d'autres pays ; des journalistes, des politiques qui se moquent d'une candidate à la présidentielle en évoquant sa ménopause ou d'une chanteuse parce qu'elle ne correspondrait pas aux canons physiques qu'imposent les hommes ; des policiers - à  cheval, des cow-boys donc et certainement pas des cow-girls - chassant à la frontière des réfugiés, dont les deux tiers sont des femmes et des enfants ; des politiciens et autres religieux qui savent - au nom de quoi - ce qui est bon ou non pour le corps des femmes ; ces pères, ces voisins, ces collègues qui violent femmes ou enfants parce que les plus faibles leur appartiendraient de droit ; et cette liste est sans fin... Quels tristes hommes sommes-nous à nous complaire dans ces violences quotidiennes ? Seules nos peurs profondes pourraient être une réponse rationnelle. Mais où est la raison dans ces actes misérables ? Un jour, peut-être, nous, les hommes, nous demanderons pardon aux femmes et aux enfants de leur avoir imposé tant d'infamies.

Dans la même thématique

Si l'ouverture générale de la chasse a eu lieu dimanche dernier, les responsables de la Fédération de Haute-Vienne s'insurgent contre la remise en cause de leurs loisirs.
Haute-Vienne
Appel à défendre la ruralité
Interbev a organisé une conférence lors du Sommet de l'élevage sur la labellisation des viandes bovines. Régis Desbordes y a participé. Témoignage.
France
Le Label rouge, produit d'exception