MAEC système finition en zone herbagère

Publié le 12/07/2015

Agriculture > Bovins >

La longue marche des Jeunes Agriculteurs pour faire aboutir une mesure agri-environnementale arrive enfin à son terme. On est enfin au stade d’élaboration des diagnostics, première étape pour bénéficier de la MAEC, un soutien du 2e pilier de la Pac, pendant 5 ans.

La Chambre d’agriculture a mobilisé d’importants moyens pour répondre, avant le 31 août, à tous ceux qui ont coché la case « MAEC » de la programmation 2015-2020 dans le formulaire de demande d’aides.

Maintenant, les agriculteurs doivent faire le choix de s’engager ou non.

L’élaboration du diagnostic doit leur permettre de prendre la mesure des engagements et des conséquences que cela pourrait induire dans la conduite de leur exploitation.

L’enjeu est important car le retour financier annuel sera supérieur à 3 millions d’euros sur les exploitations de la Haute-Vienne.

Malgré un certain retard, le programme de développement rural du Limousin (Feader 2015-2020) est en cours de validation par la Commission européenne. Et les derniers arbitrages sur la MAEC système finition en zone herbagère viennent d’être finalisés quelques jours seulement avant la fin de la période de dépôt des dossiers Pac.

Aujourd’hui, sur la région Limousin, il y a 681 exploitations qui se sont engagées à solliciter cette MAEC finition, dont 463 en Haute-Vienne.

Découvrez les principaux critères à respecter pour souscrire à une MAEC en cliquant sur "Lire la suite".

Lire la suite

Forte mobilisation de soutien au projet d'atelier collectif d'engraissement de Saint-Martial-le-Vieux

Publié le 06/07/2015

Agriculture > Bovins >

De nombreux agriculteurs, des acteurs de la vie économique locale, des politiques, des représentants syndicaux nationaux se sont mobilisés vendredi autour du projet d'atelier collectif d’engraissement de Saint-Martial-le-Vieux. Le préfet du département de la Creuse,  Philippe Chopin, est également venu visiter le site.

Lire la suite

Assemblée générale du GLBV : Organiser l’aval et se baser sur la qualité pour conserver des parts de marché

Publié le 05/07/2015

Agriculture > Bovins >

« On est en phase de croissance externe, souligne Jean-Pierre Bonnet, le président du GLBV. On a donc besoin d’avoir des fonds mais on a quand même redistribué plus de 300 000 euros aux adhérents sur la dernière campagne sous forme de complément de prix et de services rendus aux éleveurs. »

G. Lecourt est en cours d’intervention à la tribune. Assis de g. à dr., il y a J.-M. Delage, J.-P. Bonnet, C. Leyssenne et A. Passerieux.

L’année 2014, bien que dotée d’une bonne activité pour la coopérative et ses filiales Sobevil et Sofrelim (voir encadré), a été « difficile car il a fallu digérer toutes les évolutions entreprises tout au long de l’année avec la part d’inconnu et de risques que cela comportait », indique Gilles Lecourt, le directeur. Plutôt satisfait puisqu’il considère que « les greffes ont bien pris, l’activité et les résultats sont là », il avoue ne pas être aussi optimiste pour 2015. En effet, « la baisse de la consommation se prolonge et la reprise de la de la production avec un marché peu dynamique sur les pays tiers ne peut représenter un facteur de soutien des cours », dit-il.

Lire la suite

Viande bovine : résultats de la table ronde

Publié le 25/06/2015

Agriculture > Bovins >

Après plusieurs jours de blocage des abattoirs, dans toute la France, les éleveurs ont obtenu l’augmentation des prix de la viande bovine ainsi que des mesures diverses, les unes destinées à secourir la profession à court terme, les autres à préparer le long terme.

Lire la suite

Veau sous la mère Intéresser les jeunes à une production viable et vivable

Publié le 22/06/2015

Agriculture > Bovins >

L’opération « Le veau sous la mère s’invite dans les écoles » était de passage à l’EPLEFPA de Saint-Yrieix-la-Perche. L’idée est de sensibiliser les jeunes à cette production parfois méconnue : que ce soit sous ses aspects techniques ou économiques.

Francis Rousseau, de l’association Le veau sous la mère, présente les avantages de cette production en manque de producteurs.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
faible pluie

13°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -