Alimentation des bovins : Ajustez vos rations

Publié le 03/12/2015

Agriculture > Bovins >

La qualité et la quantité de l’alimentation peuvent être des variables d’ajustement pertinentes. Il est néanmoins impossible de limiter les catégories prioritaires.

Priorité aux animaux à l’engrais

Tous les bovins à l’engrais doivent recevoir une ration à la fois suffisamment concentrée en énergie et protéines, mais également avec des fourrages fibreux de bonne qualité permettant la rumination. Limiter les quantités distribuées aux animaux à l’engrais est systématiquement un mauvais calcul. Vous allongez la période de finition, et au final les quantités consommées sont équivalentes, mais avec le risque d’animaux moins bien finis et donc moins bien valorisés. C’est pourquoi les stocks destinés à la finition ne sont pas pris en compte dans le bilan fourrager.

Lire la suite

Veaux de lait sous la mère : une filière dynamique, des produits valorisés, des éleveurs satisfaits

Publié le 15/11/2015

Agriculture > Bovins >

Le veau de lait sous la mère est une production de qualité génératrice de valeur ajoutée mais qui tend à perdre en intensité. L’âge des chefs d’exploitation augmente et les jeunes agriculteurs qui s’intéressent à cette production ne sont pas nombreux. L’association du veau de lait sous la mère, animée par Francis Rousseau, rayonne sur 25 départements du Grand Sud-Ouest. L’association travaille avec de nombreux partenaires, dont les organisations de producteurs et les établissements d’enseignement agricole. L’objectif : sensibiliser les futurs agriculteurs à l’intérêt de cet élevage en diversification par exemple. Elle a également mis en place un système de parrainage destiné à encourager les vocations. Pour donner plus de poids à son action, une soirée spéciale veau sous la mère était organisée au Gaec de La Vauloube à Châteauponsac jeudi 29 octobre.

Le Gaec de La Vauloube compte quatre associés : Doriane Mathieux et son compagnon Joseph Virassamy, Élisa Lajarige, qui est la sœur de Doriane et, depuis début 2015, Florian Lajarige, le fils d’Élisa.

De g. à dr. : Élisa Lajarige, Jérôme Couteau, Doriane Mathieux, Florian Lajarige et Pierre, le fils de Doriane Mathieux et Joseph Virassamy.

Lire la suite

Vente de Moussours : 100 % des effectifs ont trouvé preneur !

Publié le 22/10/2015

Agriculture > Bovins >

Portes ouvertes et vente des filles des taureaux mis en testage sur les qualités maternelles se sont déroulées le 15 octobre à Moussours.

173 femelles étaient présentées à la vente pour un prix moyen de 1 680 euros environ ; 173 ont été vendues pour un prix moyen de 1 777 euros. Contacté mardi 20 octobre, François Fillatre, le responsable de la station, s’est avoué satisfait. « Au vu des catalogues distribués, entre 460 et 470 personnes se sont déplacées à la station ce jour-là. La vente a été bonne, plutôt active. Beaucoup d’acheteurs sont du Limousin mais d’autres viennent d’Ardèche ou bien des Pyrénées. Au total, une trentaine de femelles vont partir en zone indemne de FCO. Mais aujourd’hui, on est rassurés car on sait comment traiter le sujet », dit-il.

De gauche à droite : P. Marguenaud, C. Denizou, J. Lecomte (inséminateur) et A. Carrer.

Lire la suite

Smart Vel : « La nuit, je ne mets plus le réveil c’est ma vache qui me téléphone ! »

Publié le 14/10/2015

Agriculture > Bovins >

Le Smart Vel est un outil proposé par la CIAEL aux éleveurs laitiers et allaitants qui souhaitent améliorer le suivi des vêlages. Cet appareil comprend un récepteur et plusieurs capteurs. Il y en a quatre par mallette. Chaque capteur est fixé sur la queue de la vache, en face de la vulve, avec du scotch. Il enregistre les contractions de la vache et quand un certain seuil est atteint, un message est envoyé sur le ou les numéros de téléphone enregistrés au préalable. C’est un message vocal sur un téléphone fixe ; sur un portable, c’est un message vocal ou un SMS. Le récepteur doit être branché sur le réseau électrique. Si ce n’est pas possible, un modèle sur batterie existe. La CIAEL propose aux éleveurs intéressés de tester cet outil en leur louant une mallette pour 15 jours. Histoire de se faire la main et de se décider en connaissance de cause. Pour le moment, l’essai remporte un certain succès puisque la majorité des éleveurs qui ont tenté l’expérience se sont équipés. Trois utilisateurs témoignent.

Alain Marsaudon pose un capteur sur une vache.

Gaec Lepeytre

Gaec des Essarts

Thierry Arnaud

Lire la suite

Bovins Croissance mesure les ouvertures pelviennes

Publié le 09/10/2015

Agriculture > Bovins >

Si les nouvelles mesures proposées par Bovins Croissance ont des noms compliqués (bis-iliaque médiane et sacro-pubienne), leur utilisation est simple : mesurer la surface d’ouverture d’une génisse pour choisir le taureau le plus adapté et trier les génisses dont les vêlages pourraient poser problèmes.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
faible pluie

13°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -