Bujaleuf lance une opération séduction

Bujaleuf lance une opération séduction

Publié le 16/05/2018

Ruralite > Collectivités >

Ruralité. Les 26 et 27 mai, la commune de Bujaleuf organise ses premières journées immobilières. L’objectif est d’attirer de nouveaux habitants dans cette commune touristique de l’est du département.

La commune de Bujaleuf compte aujourd’hui 850 habitants et se verrait bien dotée de quelques foyers supplémentaires lors du prochain recensement. Pour convaincre de nouveaux arrivants de s’installer, la municipalité organise les 26 et 27 mai, de 10 h à 19 h, les premières « journées de l’immobilier » de Bujaleuf. Les acteurs locaux de l’immobilier (vendeurs, agences immobilières, banques , notaires, artisans en rénovation et paysagistes) seront à la disposition des visiteurs pour ébaucher avec eux des projets d’installation.

Porteurs de projets

Pour Pascal Bodin, adjoint au maire et membre du groupe d’élus municipaux qui organisent cet événement, il s’agit de montrer le volontarisme de la commune. « Un certain nombre de maisons en centre-bourg portent des affiches ”à vendre”. Il nous a semblé qu’il fallait venir en renfort des propriétaires pour les aider à vendre ou à louer leur bien. L’autre axe, c’est redonner un coup de frais à la rue commerçante de Bujaleuf. Le troisième axe, c’est l’accueil de porteurs de projets. Nous avons l’intention de monter un logement-passerelle qui permet à des porteurs de projet venant de l’extérieur de tester leur idée sur le territoire dans un lieu mis temporairement à leur disposition par la municipalité. » Même si la population a baissé et se stabilise aujourd’hui, certains indicateurs sont positifs, considère l’élu de Bujaleuf, ancien citadin qui a lui aussi franchi le pas d’une installation à la campagne : « Quand je suis arrivé il y a dix ans, il y avait cinquante élèves à l’école primaire. Aujourd’hui, il y en a soixante-dix. Il se passe quelque chose, tranquillement, ça a mis dix ans mais malgré les statistiques défavorables, il y a un renouvellement. Des gens arrivent, sans faire de bruit. L’idée c’est d’amplifier ce phénomème. Notre public, ce sont les gens qui ont envie de vivre paisiblement dans des contrées verdoyantes. » Chacun, parmi les organisateurs, a mobilisé ses réseaux, pour communiquer aussi loin que possible sur cette initiative.

Intéresser à la ruralité

Mettant en avant ses services de centre-bourg (commerces, école, bibliothèque...), Bujaleuf mise aussi sur ses paysages qui en font un bourg touristique. Le lac de Sainte-Hélène amène une activité estivale accrue. De juin à septembre, explique Pascal Bodin, les gîtes communaux font le plein, tout comme le camping et le parc privé. « Cela se ressent sur l’activité des commerçants, tout le monde est débordé à cette période. Les gens reviennent d’année en année et ceux qui s’arrêtent par hasard restent souvent plus longtemps. »

Les journées immobilières visent à fixer des personnes, en résidence principale ou de week-end, pour « rouvrir les maisons ». De tels événements ont déjà été organisés dans des départements voisins et, en Haute-Vienne, à Nouic. « Nous sommes allés les rencontrer. C’est un événement fédérateur, c’est une animation qui fait vivre le village et qui aide puisqu’ils ont eu des résultats potitifs. Nous nous sommes inspirés de cette expérience. On se lance. [...]  L’idée de ces journées est d’aider des gens qui rêvent, qui ont déjà un projet, à franchir le pas. On jugera du résultat de ces actions pas tant sur le nombre de maisons vendues que le nombre de personnes venues, notamment de citadins. Est-ce que nous sommes arrivés à intéresser les gens à notre ruralité ? Ce sera notre premier critère. » Le pari est lancé.

ESTELLE DUESO

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
bien ensoleillé

23°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -