La RN 147 aura... un comité de pilotage

Publié le 19/07/2018

Ruralite > Transports >

Transports. La ministre Élisabeth Borne est finalement venue en Haute-Vienne. Elle a annoncé qu’un comité de pilotage serait mis en place pour étudier les solutions possibles d’amélioration de l’axe Limoges-Bellac-Poitiers.

Après plusieurs visites reportées, la ministre des Transports, Élisabeth Borne, était en déplacement en Haute-Vienne lundi 16 juillet. Attendue sur plusieurs sujets et notamment celui de la RN 147, elle a répété plusieurs fois qu’elle n’était pas là pour faire de fausses promesses. De fausses promesses, il n’y en a donc pas eues, et de décisions non plus.

Élisabeth Borne arrive à la préfecture de Limoges, lundi 16 juillet, suivie de Raphaël Le Méhauté, préfet de la Haute-Vienne, futur président du comité de pilotage, et de Didier Lallement, préfet de région Nouvelle-Aquitaine, dont on attend sur la RN 147 l’étude d’itinéraire. (Ph. Stéphane Monnet)

Lire la suite

Le pacte de confiance ne passe pas

Publié le 29/06/2018

Ruralite > Collectivités >

Politique. Particulièrement dense, la dernière assemblée plénière du Conseil départemental a mis en évidence la tension des relations avec l’État central.

Lors de la dernière assemblée plénière du Conseil départemental, la politique du gouvernement et ses répercussions en Haute-Vienne ont fait l’objet de vives critiques, pas seulement dans les rangs de la majorité départementale. Contractualisation du budget avec la préfecture, problèmes de sécurité non résolus dans les quartiers défavorisés de Limoges, travaux retardés sur la RN 147, menaces sur le rectorat, fermetures de trésoreries en ruralité... Les motifs de mécontement étaient nombreux lors de cette séance qui recevait la visite annuelle du préfet de la Haute-Vienne. Ce dernier a tenté, sans succès, de rassurer les élus départementaux.

ESTELLE DUESO  ,  Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental et Raphaël Le Méhauté, préfet de la Haute-Vienne, le 21 juin. (Ph. E. Dueso)

Lire la suite

Un collège Simone Veil à Rochechouart

Publié le 10/06/2018

Ruralite > Collectivités >

Inauguration. Christine Gavini-Chevet, rectrice de l’académie de Limoges, et Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental, ont dévoilé la plaque et donné un nom au collège de Rochechouart : celui de Simone Veil.

Romane et Mathilde, élèves de 4e et reporters pour Radio Collégiens, ont tendu leur micro au président du Conseil départemental. Elles voulaient savoir pourquoi on avait donné un nom de femme à leur collège de Rochechouart. « On n’a pas choisi le nom d’une femme, leur a répondu Jean-Claude Leblois, on a choisi le nom de Simone Veil. C’était une femme, c’est vrai, mais c’est surtout son œuvre et cette personne-là qu’on a voulu mettre à l’honneur... Quand elle est morte, nous nous sommes retrouvés avec plusieurs élus et on s’est dit qu’on ne pouvait pas ne pas donner le nom de cette personne qui a marqué notre histoire à un établissement public. »

Entourés de collégiens, Jean-Claude Leblois et Christine Gavini-Chevet, lors de la cérémonie de baptême de l’établissement, devenu le 25 mai le collège Simone-Veil. (Ph. Stéphane Monnet)

Lire la suite

L’album de famille de tout un département

Publié le 18/05/2018

Ruralite >

Livre. Le Conseil départemental de la Haute-Vienne s’associe aux Ardents Éditeurs pour publier un livre de photos rassemblant des clichés de grande qualité de photographes majoritairement amateurs.

Il faisait très froid à 3 h 40 du matin, en plein hiver, sur les hauteurs qui surplomblent le château de Châlucet. Nassir M ne s’est pas attardé, il a juste pris le temps de faire deux photos en pause longue, une pour le château, et une pour le ciel. L’assemblage de ces deux clichés en noir et blanc donne une vision unique et magique des ruines du château médiéval, propriété du Département de la Haute-Vienne et se retrouve logiquement en couverture d’un ouvrage original : Haute-Vienne inattendue.

Une partie des photographes qui ont contribué à l’ouvrage. Les clichés qui ont obtenu les faveurs du jury et du public sont actuellement exposés à la chapelle de la Visitation, rue François Chénieux à Limoges. (Ph. Stéphane Monnet)

Durant l’été 2017, le Conseil départemental lance sur les réseaux sociaux un appel aux photographes et récolte une moisson d’un millier de photos. S’appuyant sur le savoir-faire de l’éditeur local, Les Ardents Éditeursl’ouvrage a été présenté mardi 15 mai aux contributeurs, qu’ils soient photographes ou photographiés.

« Quand on m’a parlé de ce projet, se souvient Jean-Marc Ferrer, fondateur et dirigeant des Ardents Éditeurs, j’ai tout de suite eu l’idée de faire un format à l’italienne, souple... Je suis historien de formation, avec une passion pour le XIXe. J’aime beaucoup les vieux albums de famille, comme ceux de la famille Haviland ou Lalique. Je me disais qu’avec ce continuum d’images, nous participions quelque part à un ouvrage qui se veut un portrait de famille, un portrait de ceux et celles qui sont ici, qui ne se connaissent pas forcément mais qui participent à la vie de ce territoire. »

Lire la suite

Les discriminations minent la République

Publié le 11/05/2018

Ruralite > Collectivités >

Société. Les acteurs territoriaux présents dans les quartiers prioritaires de Limoges se sont dotés d’un plan de lutte contre les discriminations pour les trois années à venir.

Qu’est-ce qu’une discrimination ? Si la définition juridique est bien déterminée, dans l’opinion courante, la notion donne lieu à toutes sortes d’interprétations. La discrimination est, pour la loi, le fait de traiter moins favorablement une personne en raison de son origine, son sexe, sa situation de famille, sa grossesse, sa religion, son lieu de résidence, ses opinions politiques ou syndicales... Le législateur a retenu 24 critères de discrimination. Elle est répréhensible lorsqu’elle conduit à refuser un bien, un service, un emploi, à entraver une activité économique...

Les signataires du plan territorial de lutte contre les discriminations ont ciblé deux priorités : les discriminations liées à l’origine et celles liées au sexe. (Ph. E. Dueso)

Lire la suite

La fibre optique arrive dans les collèges de Haute-Vienne

Publié le 11/04/2018

Ruralite > Numérique >

Numérique. Dans le cadre de son plan numérique, le Département finit de raccorder les 34 collèges de Haute-Vienne à la fibre optique. Le montant de ces opérations approche le million d’euros.

Fin mars, le président du Conseil départemental de la Haute-Vienne, s’est rendu avec une délégation d’élus et des représentants des partenaires de l’opération au collège Arsène Bonneaud de Nexon pour officialiser les premiers raccordements à la fibre optique. « On ne voulait pas qu’il y ait des collèges privilégiés par rapport à d’autres dans ce domainea déclaré Jean-Claude Leblois. Donc, d’ici à la fin du mois de mai, l’ensemble des collèges sera fibré et pourra bénéficier d’une connexion à 100 Mbits/s. »

Ces raccordements, rendus possibles par la présence sur tout le département du réseau de fibre optique public Dorsal, s’inscrivent dans le plan numérique du Département (2016 - 2021) qui prévoyait 4 M€ d’investissements et 1 M€ destinés à supporter les charges de fonctionnement. Outre le raccordement à la fibre (pour près d’un million d’euros), le plan a permis d’équiper les établissements de matériel moderne, comme des flottes de tablettes numériques.

« Pour la rentrée 2018, on pourra dire que la Haute-Vienne proposera à l’ensemble de ses collèges, la fibre, s’est réjoui Jean-Claude Leblois. La fibre, c’est une chose, mais ce qui est important, ce sont tous les usages qui vont aller derrière. On l’a vu ici, à Nexon, où les équipes pédagogiques constatent déjà une amélioration sur l’utilisation des outils numériques. »

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
averses éparses

19°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -