Hôpital de Saint-Junien : quel accès aux soins pour les territoires ruraux ?

Publié le 29/01/2019

Ruralite > Collectivités >

[Mise à jour] Vendredi 1er février prochain, une délégation conduite par le maire de la commune, Pierre Allard, se rendra à Bordeaux pour rencontrer le directeur de l’ARS (agence régionale de santé). La mairie invite les habitants souhaitant à participer à cette délégation à se faire connaître. Un transport est mis en place le 1er février, départ à 9 heures au champ de foire. La mairie a indiqué que ce bus était presque complet.
Pour ceux qui souhaiteraient rejoindre la délégation, le rendez-vous devant l'ARS est prévu vers 14 heures. 

Renseignements et inscriptions auprès du cabinet du maire : 05 55 43 06 94. 

[/Mise à jour]

Santé. Alors que des services ont fermé et que des médecins sont « partagés » avec le CHU, usagers, personnel et élus ont manifesté leur soutien à un service de santé publique complet pour l’Ouest limousin et la Charente limousine.

L’hôpital de Saint-Junien est le plus important établissement entre Limoges et Angoulême. Il dispose actuellement d’un pôle médecine-chirurgie-obstétrique et urgences, d’un service de consultations externes, d’un service d’examens (radiologie, scanner, IRM) et d’un pôle de gériatrie. « La chimiothérapie est partie au CHU » a rappelé Didier Lekiefs, secrétaire de la CGT. (Ph. E. Dueso)

« Hôpital en danger, population sacrifiée », tel était le slogan qui résonnait samedi 10 novembre, sous une pluie battante, alors que 3 000 personnes manifestaient à Saint-Junien pour un hôpital de qualité à la mesure des besoins du territoire. La population, le personnel hospitalier et les élus, à l’exception des parlementaires tous absents, ont martelé leur attachement à cet outil aujourd’hui menacé par une dégradation des conditions de soins. Pour les représentants syndicaux et les élus, le maintien de cette situation va mener à la fermeture des services les plus « techniques ».

Lire la suite

La galette des rois géante des élèves du CFA Moulin Rabaud à la préfecture

Publié le 19/01/2019

Ruralite > Collectivités >

C'est la tradition. Les élèves du moulin Rabaud ont réalisé une galette des rois géante pour la cérémonie de vœux du préfet et du président du Conseil départemental, vendredi 18 janvier 2019.

Lire la suite

« Ma détermination est toujours intacte »

Publié le 18/01/2019

Ruralite > Collectivités >

Limoges Métropole. Le président de la toute nouvelle communauté urbaine, Gérard Vandenbroucke, a évoqué lors de la traditionnelle soirée de vœux, jeudi 10 janvier, son état de santé et les chantiers majeurs à venir.

Comme il l’a indiqué lui-même lors de la traditionnelle cérémonie des vœux de Limoges Métropole, Gérard Vandenbroucke, président de la désormais communauté urbaine, n’a pas porté ses problèmes de santé en étendard. Mais puisqu’il fallait souhaiter une bonne année et une bonne santé à chacun, il n’a pas éludé le sujet, estimant : « ma présence parmi vous pour ces vœux n’allait pas de soi. (...) Que 2019 vous épargne la maladie, si invalidante parfois, et éloigne tous ces ennuis du quotidien qui trop souvent repeignent en grisaille les couleurs de la vie. »

Gérard Vandenbroucke, président de la « jeune communauté urbaine » de Limoges Métropole, lors de la cérémonie des voeux, le 10 janvier au Zénith. (Ph. Stéphane Monnet)

Lire la suite

130 dossiers examinés, 30 retenus

Publié le 10/01/2019

Ruralite > Collectivités >

Développement. Limoges Métropole et Élan Limousin Avenir Nature signent avec la Région l’un des premiers contrats de solidarité et d’attractivité avec pour ambition de conforter Limoges comme pôle d’équilibre du territoire.

La contractualisation entre la Région et les territoires existe depuis longtemps. En 2005, en Limousin, on parlait de territoires de projets. Aujourd’hui, après la fusion, il a été décidé de revoir entièrement la politique contractuelle territoriale. Gérard Vandenbroucke, premier vice-président de Nouvelle-Aquitaine, avait la charge de ce dossier qui vient d’aboutir avec la signature des premiers « contrats de solidarité et d’attractivité. »

(De g. à dr.) Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Gérard Vandenbroucke, président de Limoges Métropole, et Bernard Dupin, président de la Communauté de communes Élan Limousin Avenir Nature ont officiellement signé le 9 janvier un contrat de solidarité et d’attractivité. (Ph. Stéphane Monnet)

Téléchargez la liste des projets retenus.

Lire la suite

Les élections étaient presque parfaites

Publié le 04/01/2019

Ruralite > Collectivités >

Collectivités. Le 1er janvier, Limoges Métropole est devenue une communauté urbaine. Deux vice-présidents et un secrétaire supplémentaires ont été élus le 21 décembre, lors de l’ultime conseil de la communauté d’agglomération.

Larrêté DCE/BCLI n°2018 signé du préfet de la Haute-Vienne est paru le 20 décembre. Son article premier est ainsi rédigé : « La communauté d’agglomération Limoges Métropole est transformée au 1er janvier 2019 en communauté urbaine. Elle prend la dénomination de “ Communauté urbaine Limoges Métropole “. Elle est régie par les statuts annexés au présent arrêté. »

Les élus de la communauté d’agglomération de Limoges Métropole, présents lors du dernier conseil, posent pour une photo souvenir.  Lors du prochain conseil, Limoges Métropole sera devenue l’une des douze communautés urbaines de France. Le maire de Limoges était présent au conseil mais s’est éclipsé avant la photo. (Ph. Stéphane Monnet)

Le 21 décembre, les élus de Limoges Métropole ont donc tenu leur dernier conseil communautaire en tant que communauté d’agglomération. Symboliquement, ils avaient choisi de se réunir à Limoges dans l’enceinte du Zénith, équipement intercommunautaire.

L’ordre du jour comportait plusieurs délibérations directement en lien avec le passage en communauté urbaine, dont l’élection de deux vice-présidents et d’un secrétaire supplémentaires. Les élections se sont tenues à bulletin secret, même si les postes avaient été attribués par avance. Dans son discours introductif, le président Gérard Vandenbroucke, non sans avoir rappelé qu’il regrettait « qu’on ait perdu deux ans » mais que « regarder dans le rétro n’a pas une grande importance, ce qui compte, c’est ce qu’on va faire demain », avait posé les règles des trois élections prévues  : « pour les nouvelles compétences transférées, elles seront exercées par celles et ceux qui les exercent au sein des collectivités d’origine. Dans un premier temps, ils continueront à les exercer. »

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

19°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -