Des entreprises et bientôt le haut débit

Des entreprises et bientôt le haut débit

Publié le 29/06/2018

Ruralite > Collectivités >

Ruralité. Le 15 juin, Bénédicte Martin, sous-préfète de Bellac, s’est rendue sur la commune des Grands-Chézeaux, aux confins de la Haute-Vienne, de l’Indre et de la Creuse.

La venue de Bénédicte Martin, sous-préfète de Bellac, sur la commune des Grands-Chézeaux devait lui permettre de prendre connaissance des dossiers portés par la commune et surtout de rassurer les élus qui doivent trouver leurs repères dans la nouvelle communauté de communes qu’est le Haut-Limousin en Marche.

Le maire, des membres du conseil municipal et employés de la mairie ont accueilli Bénédicte Martin. De g. à dr. : Jean-Pierre Philippon, André Hérault, Sylvie Bennab, Karine Fillaud, Mireille Personne, Nathalie Paturaud, Bénédicte Martin, Louis Dauny et le maire Jacques Dufourd. (Ph. NP)

Jacques Dufourd, maire des Grands-Chézeaux depuis 1989, a pris plaisir à présenter à Bénédicte Martin les spécificités de sa commune. « La population compte 248 habitants pour une superficie de 1 315 ha », dit-il. La population est âgée même si la commune compte quelques nouveaux arrivants. En effet, la commune des Grands-Chézeaux, proche de l’A20, est à équidistance de Limoges et de Châteauroux. Elle présente en outre une bonne activité économique. L’artisanat est bien implanté avec trois artisans maçons, un plombier, un électricien et une entreprise d’entretien de parcs et jardins. La commune accueille également un élevage de nouveaux animaux de compagnie, un garage doté d’un atelier mécanique et d’un atelier carrosserie et un centre de contrôle technique.

La visite de ces entreprises a permis à Bénédicte Martin d’échanger avec les responsables et de recueillir leurs doléances. L’élevage du Moulin fournit en petits animaux de compagnie (oiseaux et rongeurs) les magasins spécialisés. Cette entreprise a une activité de grossiste pour les oiseaux. Par contre, la reproduction des rongeurs (il y a des souris, rats, lapins, hamsters, gerbies, chinchillas, etc.) est assurée sur le site ainsi que leur commercialisation. Une quarantaine de magasins répartis sur toute la France travaillent avec cette entreprise qui compte sept salariés.

Montée en débit

Passionné par les animaux de compagnie depuis toujours, Bernard Serbier a décidé de développer cet élevage il y a dix ans. Aujourd’hui, « l’activité se redresse après avoir rencontré des difficultés lors de l’épisode de grippe aviaire en 2015-2016 », a-t-il indiqué à Bénédicte Martin.

Après la visite de cet élevage atypique, Jacques Dufourd a conduit Bénédicte Martin au garage des Grands-Chézeaux. Ce garage référencé Agent Renault existe depuis plus de 40 ans. Le gérant a présenté son entreprise qui emploie plus de 20 salariés. Parmi les questions évoquées, on retient celle du haut débit qui est très attendu sur la commune. Une armoire dédiée à la fibre a été installée dans le bourg. Les raccordements devraient débuter vers le 10 juillet, indique, en restant prudent, Jacques Dufourd.

Avant la découverte du bourg et le déjeuner, une visite du centre de contrôle technique s’est imposée. Construit par la mairie, ce centre vient d’être cédé à un jeune entrepreneur qui a évoqué les difficultés qu’il a rencontrées dès son installation : une mise aux normes coûteuse, des formations à sa charge, sans aucune aide...

Bénédicte Martin s’est montrée très attentive aux remarques formulées par ces entrepreneurs. Elle a pu découvrir ce vendredi matin une commune dynamique, avec des élus engagés aux côtés de leurs administrés.

NATHALIE PÉNELOUX

 

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
pluie et neige

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -