FCO : L'accord bilatéral avec l'Italie vient d'être signé

FCO : L'accord bilatéral avec l'Italie vient d'être signé

Publié le 19/10/2015

Agriculture > Sanitaire >

[Mise à jour du 19-10-2015]

L'accord bilatéral avec l'Italie vient d'être signé

Les dérogations négociées pour l'envoi de bovins et ovins issus de la zone réglementée sont :

  • Animaux de plus de 90 jours : vaccinés avec respect d'un délai de 10 jours après la deuxième injection ;
  • Animaux de moins de 90 jours : nés de mères vaccinées ;
  • Sous-réserve d’un accord bilatéral (à venir) reconnaissant des zones et des périodes d’inactivité vectorielle : pour les animaux de moins de 90 jours une PCR négative 14 jours après le début de la période d'inactivité vectorielle reconnue.

[Mise à jour du 16-10-2015]

Le ministère de l'Agriculture a communiqué les informations suivantes :

"Sur la base de l’avis du CNOPSAV et en conformité avec la législation européenne, Stéphane Le FOLL, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement, a décidé :

  • de fusionner les zones de protection et les zones de surveillance actuellement définies afin de n’avoir qu’une « zone réglementée » et d’y permettre ainsi tous les mouvements d’animaux ;
  • de poursuivre la stratégie vaccinale établie depuis quelques semaines et dont l’objectif est de vacciner en priorité les animaux destinés aux échanges européens et à l'export vers les pays tiers ou les animaux impliqués dans la sélection des races. 

Le ministre a également souhaité que les échanges entre les professionnels et ses services permettent de préciser rapidement les modalités de sorties d’animaux de la zone réglementée vers la zone indemne, en tenant compte des périodes d’inactivité vectorielle."

Pour les départements partiellement concernés, la liste des communes retenues en zone réglementée est disponible ici.


Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, a fait une apparition au Sommet de l'élevage à Cournon. Il n'a rien indiqué de nouveau. Mais des avancées sur les questions du déplacement des animaux en France et pour le marché italien pourraient être connues en début de semaine prochaine.

Pascal Lerousseau, coordonnateur du berceau des races à viande du grand Massif central 

Bernard Roux, président de France Limousin Sélection

Questions à Jean-Dominique Bayart – Directeur de la DDCSPP

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
averses modérées

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -