Assises foncières 2016 : L’installation au cœur des préoccupations des acteurs du foncier agricole

Publié le 04/11/2016

Ruralite >

Au-delà des chiffres, les Assises foncières organisées à Chamborand (Creuse) par la Safer Marche Limousin ont été l’occasion de revenir sur la problématique de « l’accompagnement des nouveaux installés en Limousin. » Les acteurs de l’installation, comme Claude Souchaud pour la Chambre d’agriculture de la Haute-Vienne, ou Geneviève Barat pour la Région Nouvelle-Aquitaine, ont réaffirmé l’engagement de leur organisation pour trouver des solutions permettant d’installer des jeunes, en leur fournissant notamment les moyens d’accéder à des terres. Actuellement, plus de la moitié des exploitants de plus de 55 ans n’ont pas d’acquéreur déclaré pour leur exploitation.

Lire la suite

Lussac-les-Églises : Ferme communale cherche porteurs de projets agricoles

Publié le 05/04/2016

Agriculture >

Le lundi 4 avril, une session d’accueil d’actifs était organisée sur la commune de Lussac-les-Églises pour un projet bien particulier : il s’agit de reprendre une activité agricole sur la ferme des Essarts, propriété de la commune depuis 1677. Cette activité, selon les études menées par le comité de pilotage du projet, pourrait s’articuler autour d’un élevage ovins viande, d’un atelier porcin plein air, de maraîchage et volailles en circuit court, ainsi que d’une partie apiculture.

Pour plus de renseignements, contactez la Chambre d’Agriculture : 05 87 50 42 33

Lire la suite

Session d’accueil d’actifs : les installations aidées en hausse

Publié le 10/12/2015

Agriculture >

La fin de l’année 2015 marque à la fois l’entrée de notre département dans une grande région agricole, la première d’Europe, et la hausse du nombre d’installations aidées après plusieurs années de régression. La session d’accueil d’actifs des 3 et 4 décembre a été l’occasion de rencontrer celles et ceux qui seront les jeunes installés des prochaines années dans un marché régional de 6 millions de consommateurs.

La Chambre d’agriculture et les Jeunes agriculteurs organisaient, les 3 et 4 décembre, la dernière session d’accueil d’actifs de l’année. Ces journées visent à favoriser la transmission des exploitations en organisant la rencontre entre cadidats à l’installation et futurs cédants. Pour cette édition 45 porteurs de projet étaient inscrits dont la moitié sur le circuit de visites « bovin » et l’autre moitié sur le circuit « arboriculture-maraîchage ».

Les nouveaux installés, invités à se présenter à la fin de la matinée d’échanges du vendredi, ont reçu le chéquier « jeune agriculteur » destiné à faciliter leurs démarches.

Lire la suite

Le surcoût lié aux prêts relais doit être indemnisé

Publié le 27/11/2015

Agriculture >

L’attribution des prêts bonifiés est désormais conditionné à l’approbation par la Commission permanente du Conseil régional puisque, depuis le 1er janvier 2014, ce sont les Régions qui sont les interlocuteurs directs de l’Union européenne pour la mise en œuvre des fonds structurels européens sur leur territoire.
L’année 2014 a fait office d’année de transition et les Régions devaient intervenir dès le 1er janvier 2015. Or, la procédure d’agrément du cadre national pour le développement rural, qui conditionnait l’agrément des Programmes de développement rural régionaux (ou PDR), ayant pris du retard, le ministre de l’Agriculture a autorisé les jeunes agriculteurs à contracter des prêts relais en attendant le déblocage officiel des prêts bonifiés.
Si cela partait sans doute d’une bonne intention, Jeunes Agriculteurs Haute-Vienne met cependant l’accent sur un problème de taille : les prêts relais, d’un taux supérieur aux prêts bonifiés fixés à 1 %, représentent un coût supplémentaire qui incombe aux jeunes agriculteurs. Le syndicalisme jeune s’insurge car si certains s’en tirent avec une addition inférieure à 1 000 euros, d’autres ont reçu une note beaucoup plus importante, fonction du prêt relais contracté...
Cette situation anormale, qui n’est pas la faute des jeunes agriculteurs qui s’installent, doit être réglée.
JA se mobilise et va alerter ses interlocuteurs de l’État et de la Région pour, il l’espère, trouver rapidement une solution.

Lire la suite

La restructuration et l’installation, des priorités pour la Safer Marche-Limousin

Publié le 31/10/2015

Agriculture >

Le marché du foncier affiche des disparités importantes en fonction des régions de France. Cependant, la préoccupation dominante concerne sa gestion qui doit permettre de limiter le mitage du territoire et conserver le plus possible les destinations agricoles et forestières des terres, afin d’assurer l’alimentation de la population et la préservation de l’environnement. La Safer travaille ardemment sur ce sujet en lien avec les préoccupations du monde agricole. Elle participe ainsi à la gestion du foncier en tenant compte des besoins de restructuration des exploitations et de la problématique liée à l’installation. La Safer Marche-Limousin s’inscrit dans cette dynamique avec une bonne activité.

Segmentation du marché du foncier de l’espace rural des 3 dernières années (en ha) en Haute-Vienne

Lire la suite

Entretien avec Claude Trémouille : « La volonté de la Région Limousin a toujours été de ne pas bloquer les dossiers à l’installation »

Publié le 03/04/2015

Agriculture >

Alors que les agriculteurs bio ont manifesté leur mécontentement et que le cadre national du PDR vient d’être accepté par la Commission européenne, Claude Trémouille, neuvième vice-président de la Région Limousin délégué à l’agriculture et à la forêt, à la chasse et à la pêche, nous a reçus pour faire le point sur les dossiers du moment.

Claude Trémouille, neuvième vice-président de la Région Limousin, délégué à l’agriculture et à la forêt, à la chasse et à la pêche.

U. A. : Sur le projet de ferme dit des 1 000 veaux à La Courtine en Creuse, la Région va-t-elle financer ?

C. T. : Pour l’instant, ce dossier est encore en instruction. Nous voulons avoir sur cette ferme une approche globale... De l’élevage au départ, jusqu’à la méthanisation à la fin. La méthanisation est quelque chose d’important, surtout dans le cadre de la transition énergétique. Ce dossier n’a pas été présenté aux élus. Il le sera en temps voulu. Mais je peux dire aujourd’hui que si la Région y va, ce sera sur le volet méthanisation.

 

 

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

17°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -