Le Chimb, un service de proximité

Le Chimb, un service de proximité

Publié le 14/07/2019

Ruralite > Santé >

Santé. Mercredi 3 juillet, le directeur du Centre hôspitalier intercommunal des Monts et Barrages (Chimb) a invité les habitants de Saint-Léonard-de-Noblat, élus et personnel de santé pour une inauguration.

Le nouveau bâtiment de 13 000 mètres carrés, en service depuis janvier 2019, a été inauguré mercredi 3 juillet.

Le Chimb est implanté chemin du Panaud à Saint-Léonard-de-Noblat. (Ph. S. D.)

Ce nouveau service de proximité a été un réel défi humain et logistique. L’hôpital a été entièrement reconstruit. Les travaux auront duré deux ans (depuis septembre 2016) pour un montant de 30 millions d’euros.

« Certifié par la Haute autorité de santé (HAS) à un niveau A, le meilleur niveau de certification possible, on comprend aisément qu’il ne s’agit pas uniquement d’une reconstruction. Celle-ci est le fruit d’un travail collectif engagé dès 2012 », déclare le directeur du Chimb, Cyril Chevalier.

Centre de consultations avancées et service de radiologie

Le nouveau bâtiment rassemble, dans des locaux neufs et adaptés, les mêmes structures qu’auparavant : un Ehpad de 114 places, un service de médecine de 10 lits (soit deux de plus), et deux unités de soins de longue durée de 30 lits et de soins de suite et réadaptation (SSR) de 35 lits. Désormais, chaque chambre de 20 m2 est individuelle.

Côté nouveautés, cinq places d’hospitalisation de jour ont été créées. Depuis le 14 mai 2019, un service de radiologie est équipé d’une table de radiologie de dernière génération. Cette nouvelle activité d’imagerie conventionnelle offre une nouvelle prestation à la population du territoire, aux patients et résidents du centre hospitalier intercommunal Monts et Barrages.

Des consultations avancées permettent de rencontrer des médecins spécialistes en dermatologie, ophtalmologie, diététique, psychologie, pneumologie et consultations mémoire. C’est un service de proximité qui donne aux personnes de ce territoire rural un accès aux soins près de chez eux.

Enjeu économique et humain

Dans cette quatrième ville en terme de services services publics, l’hôpital représente un réel enjeu. Avec ses 260 agents « l’hôpital est le plus gros employeur de Saint-Léonard-de-Noblat », souligne Alain Darbon, maire de Saint-Léonard-de-Noblat. Cet hôpital qui s’intègre parfaitement d’un point de vue architectural dans le paysage de cette cité classée « est un service de proximité et d’accès aux soins qui est indispensable. Il garantit un même niveau d’accès à la médecine, ce qui fait partie du rôle de l’État », ajoute-t-il.

Le président du conseil départemental, Jean-Claude Leblois souligne que l’enjeu pour la Haute-Vienne se porte sur les Ephad. En effet « on vit longtemps et donc on vieillit. Les habitants demandent une prise en charge de qualité pour leurs aînés ». Il précise qu’aujourd’hui la moyenne de lits en Ephad « est de 80 lits pour 1 000 habitants en Haute-Vienne et de 105 lits pour 1 000 habitants en Nouvelle-Aquitaine. Il en faudrait 500 à 600 ». C’est pourquoi le département souhaite accompagner de plus en plus de projets d’Ephad (moins la commune emprunte moins le prix à la journée est élevé). Il déclare même au représentant de l’ARS « donnez-nous des lits, nous serons là pour la construction ».

Sandra Driollet

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
averses modérées

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -