La piste André-Raynaud ouverte aux cyclistes

Publié le 15/06/2017

Ruralite > Collectivités >

Limoges Métropole. Le vélodrome sera inauguré une fois la couverture posée, mais à Bonnac-la-Côte la piste est désormais accessible aux associations sportives du département.

Après plusieurs années de travaux, le vélodrome qui sera inauguré sous le nom de « Raymond-Poulidor » entre dans sa phase de fonctionnement. Vendredi 2 juin, Gérard Vandenbroucke, président de Limoges Métropole, et Claude Brunaud, 6e vice-président et maire de Bonnac-la-Côte, ont symboliquement ouvert à la circulation cycliste la piste André-Raynaud de ce chantier à 3 millions d’euros.

La gestion de l’équipement est assurée par la communauté d’agglomération qui a recruté une éducatrice territoriale des activités physiques et sportives (Etaps), celle-ci aura notamment pour mission de gérer les plannings d’utilisation.
Le vélodrome a été conçu pour pouvoir accueillir des compétitions de niveau national. Il est capable de recevoir 500 à 700 spectateurs positionnés debout sur le pourtour de la piste de 250 m de long. L’ensemble a été homologué par l’Union cycliste internationale (UCI) et la Fédération française de cyclisme (FFC). Les travaux de couverture (la piste est pour l’heure à l’air libre) auront lieu entre fin 2017 et le printemps 2018. La solution technique retenue combine un dôme gonflable et des entrées bâties en structure métal. Le vélodrome pourra alors être officiellement inauguré.
Au centre du vélodrome, sur le pan extérieur de la piste d’initiation, les élus ont découvert une plaque portant la mention « Piste André-Raynaud, champion du monde de demi-fond, né à Cieux en 1904 ».
Le nom n’est pas inconnu des passionnés de sport, puisque le vélodrome aujourd’hui disparu du Grand-Treuil à Limoges portait son nom et qu’il existe encore un gymnase André-Raynaud. En 1936, le coureur connaissait une année faste en cumulant les titres de champion de France de demi-fond et de champion du monde avant de mourir l’année suivante dans un tragique accident au palais des sports d’Anvers (Belgique).

Lire la suite

« La décentralisation est un beau débat »

Publié le 16/02/2017

Ruralite > Collectivités >

Aménagement du territoire. Le programme de la visite ministérielle d’Estelle Grelier a mis en avant les investissements réalisés en zone rurale, malgré un cadre budgétaire restreint pour les collectivités.

Estelle Grelier, secrétaire d’État aux collectivités territoriales (Ph. ED)

« La décentralisation est un beau débat »

Sa journée en Haute-Vienne s’apparentait à un marathon. Entre une réunion avec les élus à Saint-Yrieix-la-Perche et plusieurs inugurations sur le territoire de la communauté de communes du Val-de-Vienne, Estelle Grelier, secrétaire d’État chargée des collectivités territoriales a délivré quelques messages renforcés par son statut revendiqué d’ancienne présidente de communauté de communes. Elle a déploré l’absence des enjeux territoriaux dans les débats autour de l’élection présidentielle. « La vérité c’est que ce ne sont pas des débats émergents au niveau national. Mais ils doivent avoir lieu, il faut avoir ces débats. Je plaide dans ma famille politique pour dire que les efforts des collectivités ont été faits, elles ont vécu une baisse de dotation.  Quand un candidat parle de 100 milliards d’économies, cela ne se fait pas d’un claquement de doigts, cela signifie la fin de la dotation globale de fonctionnement. Quand un candidat dit qu’il faut supprimer 30 000 communes dans ce pays, ça mérite au moins d’avoir un petit débat ».

Lire la suite

Limoges Métropole : L’improbable proposition de Limoges

Publié le 27/01/2017

Ruralite > Collectivités >

Limoges Métropole. Limoges a publié un document réunissant 12 propositions « pour relancer le dialogue au sein de l’agglomération ». Gérard Vandenbroucke, président de l’EPCI, veut y voir un signe positif.
Julie Lenfant, maire de Chaptelat, assistait pour la première fois aux vœux de Limoges Métropole. Sa commune est entrée dans l'EPCI au 1er janvier 2017.

Lire la suite

Le Pacte territorial d’insertion est signé

Publié le 20/01/2017

Ruralite > Collectivités >

Social. Visant une meilleure coordination du travail des différents acteurs de l’insertion, le PTI doit favoriser l’accès des bénéficiaires du RSA aux dispositifs les plus adaptés à leur situation.

Alors que les parcours d’insertion peuvent impliquer des acteurs différents (Pôle Emploi, travailleurs sociaux, associations...), les publics suivis ont besoin de continuité et de clarté dans leur accompagnement. C’est pourquoi le Conseil départemental a rassemblé les partenaires engagés dans l’accompagnement des bénéficiaires du RSA, d’abord dans des groupes de travail puis autour d’une convention : le Pacte territorial d’insertion (PTI). Celui-ci est la déclinaison concrète du Programme départemental d’insertion qui « définit les orientations de la politique d’insertion départementale jusqu’en 2020 ». Treize partenaires ont signé le PTI. Parmi eux, la Chambre d’agriculture et la MSA qui « œuvre depuis de nombreuses années au profit de l’insertion », a rappelé Patrick Bourrat, président délégué de la MSA pour la Haute-Vienne. Celui-ci soulignait l’importance de l’accompagnement des créateurs d’entreprise, un des axes du Pacte territorial d’insertion et un enjeu majeur pour l’attractivité des territoires ruraux.

Lire la suite

Limoges Métropole : Et finalement ils signent une convention prévoyant le suivi des déploiements de la fibre

Publié le 08/12/2016

Ruralite > Numérique >

Limoges Métropole, Orange et l’État ont signé une convention de programmation et de suivi des déploiements FttH. L’opérateur privé s’engage à communiquer tous les six mois sur ses opérations. Limoges Métropole a acté que des zones en souffrance nécessitaient une phase intermédiaire de montée en débit avant l’arrivée promise de la fibre au plus tard en 2022.

L’observatoire du plan France THD publie une carte qui colore selon les débits supposés les zones comportant des logements. Là où il n’y a pas de couleur, c’est qu’il n’y a pas de logement. Pour chaque habitation, vous pouvez voir l’estimation de débit proposée par la mission France THD. Sur le site de l’observatoire, http://observatoire.francethd.fr, il est possible de zoomer jusqu’au niveau de sa rue.

Tout le monde s’est rangé à l’idée. Sous l’œil bienveillant de l’État, Limoges Métropole et Orange viennent de signer une convention de programmation et de suivi des déploiements FttH. Ce type de convention n’intéressait pas grand monde à leur apparition. Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie, en avait refait la promotion avec sa chargée du numérique, Axelle Lemaire. Ils avaient d’ailleurs promis en juillet 2015 que l’ensemble des conventions entre opérateurs et collectivités serait signé avant la fin de cette année-là...

À Limoges, Franck Aupetit, délégué régional Orange, nous répétait que ce genre de convention n’était pas « indispensable » avant de finalement presser la Métropole en mai-juin 2016 d’en signer une. « Nous avons temporisé », reconnaissait Jacques Migozzi, élu en charge du dossier à l’agglomération. Il n’était pas question de signer une convention qui en « aurait dit le moins possible ».

Lire la suite

Limoges Métropole : La Ville de Limoges refuse le passage en communauté urbaine

Publié le 25/11/2016

Ruralite > Collectivités >

La majorité municipale a suivi son maire. Après avoir refusé le vote à bulletin secret, Émile-Roger Lombertie, maire de Limoges, a demandé à son conseil municipal d’émettre un avis défavorable à la transformation de Limoges Métropole en communauté urbaine. Les maires de toutes les autres communes de l’agglo (à l’exception de Couzeix), lui demandent de revoir sa position. Le processus pourra se poursuivre, seulement si Limoges vote un « avis favorable » avant le 19 décembre. Émile-Roger Lombertie, maire de Limoges, leur a répondu par courrier qu'il n'entendait pas revoir sa copie.

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
bien ensoleillé

25°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -