Mutualisation, maître mot pour la MSA

Publié le 02/05/2018

Ruralite > Santé >

Santé. La MSA Limousin a tenu son assemblée générale le 27 avril dernier. La mutualisation entre les caisses des trois départements et le rapprochement avec la caisse Dordogne/Lot-et-Garonne ont été largement abordés.

La mutualisation au sein de la caisse de MSA Limousin va continuer en 2018. Après la fusion des trois caisses départementales en une seule disposant de trois sites spécialisés, le rapprochement avec la caisse Dordogne/Lot-et-Garonne initié en 2017 avec la mise en commun du service cotisations se poursuivra en 2018. « Dans un contexte de réduction de moyens et d’effectifs, c’est une alternative qui nous permet d’éviter de nouvelles fusions de caisse » a rappelé Guy Faugeron, président de la MSA Limousin.

Santé. La MSA Limousin a tenu son assemblée générale le 27 avril dernier. La mutualisation entre les caisses des trois départements et le rapprochement avec la caisse Dordogne/Lot-et-Garonne ont été largement abordés.  La mutualisation au sein de la caisse de MSA Limousin va continuer en 2018. Après la fusion des trois caisses départementales en une seule disposant de trois sites spécialisés, le rapprochement avec la caisse Dordogne/Lot-et-Garonne initié en 2017 avec la mise en commun du service cotisations se poursuivra en 2018. « Dans un contexte de réduction de moyens et d’effectifs, c’est une alternative qui nous permet d’éviter de nouvelles fusions de caisse » a rappelé Guy Faugeron, président de la MSA Limousin.    Par rapport à la crainte de voir la MSA s’éloigner de ses ressortissants à la faveur de la mutualisation, celle-ci se veut rassurante. Les permanences ne sont pas impactées et certaines deviennent même interdépartementales pour être au plus proche des assurés. Ceux de Nontron (24) et Saint-Yrieix-la-Perche peuvent ainsi se rendre indifféremment dans une ou l’autre des deux permanences. Les assurés sont aussi encouragés à devenir « connectés » en accédant à leurs services en ligne. 34 464 consultations ont été enregistrées l’an passé, soit une hausse de 16 % par rapport à 2016. D’autres chiffres ont été dévoilés par le directeur de la MSA Limousin, Éric Dalle, dans son rapport d’activité. 2017 a vu reculer le nombre d’assurés santé ainsi que celui des nouveaux retraités. 500 M€ de prestations ont été versés au total durant l’année pour 114 M€ de cotisations. « Pour 1 € perçu, ce sont 4,4 € de prestations qui sont reversés » a résumé Éric Dalle.  Toutes nos excuses Celui-ci est également revenu sur l’incident survenu en fin d’année sur le calcul des retraites. « J’ai bien conscience du désagrément causé, et je vous présente à nouveau nos excuses », a-t-il souligné.  Parmi les autres faits marquants de l’année 2017, le directeur a évoqué la mise en œuvre de la déclaration sociale nominative (DSN), le déploiement de l’aide au répit ou encore les plans Santé Sécurité au Travail et Action sanitaire et sociale. Dans son rapport moral, Guy Faugeron a pour sa part souligné les actions mises en place en réponse aux crises agricoles. « Dans les prochaines semaines, a-t-il précisé, nous rencontrerons à nouveau les organisations professionnelles agricoles et les services de l’Éat pour convenir des critères de répartition de la première enveloppe 2018 de prise en charge des cotisations. […] La MSA s’engage également à aider les cotisants qui ont connu une hausse sensible de leurs cotisations suite au passage au micro-BA. » Il a également annoncé la future création d’une cellule destinée aux employeurs dans le cadre du déploiement du nouveau TESA.  P. DUMONT

Lire la suite

Plan de soutien à l'élevage : courriers type pour faire ses demandes

Publié le 02/10/2015

Agriculture >

Mesures fiscales, mesures sociales, télécharger nos lettres type (format .doc ou .pdf) : 

Lettre type si vous avez des surfaces en fermage, Lettre type pour les surfaces exploitées en propriété, Courrier de demande de changement d’assiette de cotisations, Courrier de demande de prise en charge ou de report de cotisations.

Lire la suite

Instants santé jeunes : un bilan de prévention innovant !

Publié le 16/07/2015

Ruralite > Santé >

Face à la faible participation des jeunes de 16 à 24 ans aux Instants santé MSA depuis plusieurs années, un nouveau protocole a été lancé avec comme objectif d’amener plus de jeunes à aborder les questions de prévention avec leur médecin traitant dans le cadre de la consultation de prévention.

La procédure d’invitation a été simplifiée et dématérialisée : le jeune est invité par courrier à se rendre sur le portail isjeunes.msa.fr, et à renseigner un autoquestionnaire de manière anonyme, pour l’aider à préparer sa consultation de prévention.

Lire la suite

MSA du Limousin : Guy Faugeron, un homme de conviction

Publié le 27/03/2015

Agriculture >

Au terme de l’assemblée générale qui s’est déroulée le 3 mars dernier à Limoges, et de son élection à la présidence de la Mutualité sociale agricole, Guy Faugeron, cet homme de conviction nous livre ses premiers ressentis et les nouvelles orientations qu’il entend engager pour la future mandature.

Lire la suite

Guy Faugeron, éleveur de bovisn charolais à Saint-Merd-la-Breuille en Creuse a été élu président de la MSA Limousin

Publié le 21/03/2015

Ruralite >

Guy Faugeron, éleveur de bovisn charolais à Saint-Merd-la-Breuille  en Creuse a été élu président de la MSA Limousin

Lire la suite

Sauvé in extremis par son voisin

Publié le 04/01/2015

Agriculture >

Le 14 septembre dernier, David Demaure a été piétiné par l’une de ses vaches alors qu’il bouclait une génisse qui venait de naître. Hasard du destin, son voisin, David Guillout passait à proximité et a pu intervenir avant qu’il ne soit trop tard. L’éleveur de Châlus, sévèrement blessé, est arrêté pour plusieurs mois et il ne sait toujours pas s’il pourra reprendre normalement son métier. « Juste après l’accident, je me suis demandé : est-ce que je vais continuer à faire des vaches ? Mais je ne me vois pas travailler ailleurs. L’agriculture, c’est une passion pour moi. Je croise les doigts pour pouvoir reprendre », espère-t-il. Pendant sa convalescence, les voisins et sa compagne assurent la continuité de l’exploitation.

David Guillout (à gauche) a sauvé la vie de son voisin, le 14 septembre dernier. David Demaure (à droite) bouclait une génisse, quand il a été attaqué par la vache qui venait de vêler.

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -