Vers une baisse de 5% du budget de la Pac

Publié le 17/05/2018

Agriculture > PAC >

RÉACTIONS DE DÉPUTÉS EUROPÉENS

(De g. à dr.) Éric Andrieu, Michel Dantin, Jean-Paul Denanot  (Ph. Europarl.)

Éric Andrieu

Porte-parole des sociaux-démocrates européens à l’Agriculture et au développement rural

« Rapporté en euros constants et à 27, c’est ni plus ni moins qu’une baisse de 17 % du budget de la Pac, dont 14 % pour le seul premier pilier, que nous propose Bruxelles ! [...] Depuis le début, je milite pour maintenir un budget de la Pac en euros constants. Pour répondre aux défis alimentaires, climatiques et environnementaux de demain, nous devons doter l’UE de moyens conséquents. [...] Sur 100 euros gagnés, un citoyen européen reverse, en moyenne, 50 euros en impôts et cotisations sociales, dont un seul sert à financer le budget de l’UE. 49 euros restant dans les capitales des pays de l’Union, ce n’est pas acceptable ! Au moment où des États comme la Chine ou le Brésil augmentent leur budget en matière de politique agricole et alimentaire, il est complétement inconscient de la part de la Commission européenne de proposer une telle baisse ! À l’instar de ces États-continents, il est urgent que l’Europe mette en place un vrai plan stratégique de souveraineté et de sécurité alimentaire à moyen et long terme. Au xxie siècle, nos concitoyens ne devraient pas à avoir à choisir entre leur sécurité alimentaire et leur sécurité tout court ! Dans tous les cas, on ne fera pas l’économie d’une réforme de la Pac. »

Lire la suite

Télédéclaration Pac 2018 : Le dossier complet

Publié le 14/05/2018

Agriculture > PAC >

La période de télédéclaration pour demander les aides Pac bat son plein. Attention à réaliser votre télédéclaration de surfaces avant le 15 mai pour ne pas avoir de pénalités. Quant à ceux qui n’ont pas encore déposé leur demande d’aides bovines, ils doivent le faire impérativement avant le 15 mai.

Téléchargez notre dossier d'aide à la déclaration 2018 (format .pdf)

Lire la suite

« Le vrai problème est budgétaire »

Publié le 14/12/2017

Agriculture > PAC >

Entretien. Pour Jean-Paul Denanot, le projet présenté par la Commission reviendrait à renationaliser la Pac. Plus qu’une orientation politique, il y voit une fuite en avant face à la réduction du budget de l’Europe.

• Quelle est votre interprétation de le communication de la Commission européenne sur la Pac ?

Jean-Paul Denanot : C’est une tentative de renationalisation de la Pac. Phil Hogan s’en est défendu quand il est venu devant la commission agricole (NDLR du Parlement européen). Mais j’ai traduit sa proposition comme celle d’un PDR (Plan de développement rural) élargi. Ce seraient les États voire les régions, il ne l’a pas explicité, qui mèneraient à bien ces plans. Ce seraient des objectifs européens avec une traduction nationale. On peut considérer que ça part d’une bonne idée parce que les agricultures nationales sont différentes les unes des autres mais, au final, chaque État déciderait des mesures qu’il choisirait et ce serait la mort de la politique agricole commune.

L’idée de simplification, on est d’accord. Mais simplifier pour rendre aux États, ce n’est pas la bonne formule. C’est la seule politique européenne véritablement intégrée et il serait dommage que cette politique commune devienne une addition des politiques des États. C’est une tendance aujourd’hui de faire en sorte que l’Europe soit une addition d’États parce que chacun d’eux veut exiter devant son opinion publique mais on ne construit pas comme ça une Europe solidaire et citoyenne.

Les politiques de cohésion (programmes Feder et FSE) sont déjà menacées par le cofinancement entre l’Europe et les États. Sur le Feader, il y a déjà des confinancements et l’idée de Phil Hogan c’est de transformer le premier pilier à l’image du second.

Lire la suite

Tempête sur le budget de la Pac

Publié le 03/08/2017

Agriculture > PAC >

La fin juillet est toujours un moment de crispation pour les syndicats agricoles. En effet, le ministère de l’Agriculture doit notifier à la Commission européenne, avant le 1er août, les conditions d’application de la Pac pour l’année suivante. Certains critères sont modifiables comme le pourcentage accordé à l’enveloppe du paiement redistributif ou le volume de crédits transféré du premier pilier vers le deuxième.

Le ministre Stéphane Travert a trouvé des impasses sur les financements 2019 et 2020 du deuxième pilier laissées par son prédécesseur Stéphane Le Foll. Les besoins supplémentaires ne sont pas négligeables; selon certaines sources, on arrive à totaliser des besoins qui dépassent le milliard d’euros sans tenir compte de la réaffectation de certaines enveloppes sous-utilisées.

Lire la suite

"Faire la promotion de l'agriculture qu'on souhaite"

Publié le 20/04/2017

Agriculture > PAC >

Le député européen, Jean-Paul Denanot, invite tous les agricuteurs à remplir la Consultation sur la modernisation et la simplification de la politique agricole commune (PAC). Il s'agit de prendre quelques minutes pour remplir un formulaire avant le 3 mai.

Lire la suite

ICHN et ATR : Un calendrier existe

Publié le 03/11/2016

Agriculture > PAC >

Emmanuel Rabaud, président de la FDSEA 87, a demandé à François Projetti, directeur général délégué de l’ASP (Agence de services et de paiement) des précisions quant au prochain calendrier de paiement des aides. 

ICHN 2015 

  • 80 % sont payés au 28 octobre.
  • Le reste sera versé vers le 15 novembre.

ATR 2016

  • Le premier versement a été fait le 15 octobre (4,3 milliards d’euros pour la France). Après, ce sera fait au fil de l’eau. 
  • Les nouveaux demandeurs et les dossiers complexes sont payés à partir du 27 octobre. 
  • Les procédures collectives (qui représentent 50 agriculteurs en Haute-Vienne) vont être payées les 4 et 8 novembre. 
  • L’avance de trésorerie remboursable de l’ICHN 2016 sera payée autour du 20 novembre.
Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -