Le CDG apprécie ses nouveaux locaux

Publié le 27/11/2018

Ruralite > Collectivités >

Inauguration. Le Centre départemental de gestion de la fonction publique territoriale de la Haute-Vienne a inauguré le 16 novembre ses nouveaux locaux au premier étage d’un immeuble de Chéops à Limoges.

En inaugurant les nouveaux locaux du Centre départemental de gestion de la fonction publique territoriale de la Haute-Vienne (CDG), les élus et la représentante de l’État ont mis symboliquement fin le 16 novembre au CDG d’en haut et au CDG d’en bas. « Les nouveaux locaux vont améliorer les conditions de travail d’une manière remarquable, s’est félicité Jean-Louis Nouhaud, président du CDG. Les agents sont désormais sur le même palier. »

Devant les nouveaux locaux du Centre départemental de gestion (CDG), à Cheops (Limoges), on reconnaît (de g. à dr) Marie-Ange Magne et Sophie Beaudouin-Hubière, députées de la Haute-Vienne, Jean-Louis Nouhaud, président du CDG, Michel Hiriart, président de la Fédération nationale des centres de gestion (FNCDG), Pascale Silberman, sous-préfète de Bellac et de Rochechouart, Jean-Claude Leblois, président du conseil départemental de la Haute-Vienne, Marie-Françoise Pérol-Dumont, sénatrice de la Haute-Vienne, Gérard Vandenbroucke, président de Limoges Métropole. (Ph. Stéphane Monnet)

Lire la suite

Loup : la préfecture communique sur l'attitude à adopter en cas de prédation d'un animal

Publié le 22/11/2018

Agriculture >

En cas de suspicion de prédation d’un animal au sein d’un troupeau, il est important de mettre en œuvre les bonnes actions afin de pouvoir déterminer l’origine du dommage.

Voici donc les réflexes à adopter afin de faciliter l’identification du prédateur :

  • signaler dès sa découverte la prédation au service départemental de l’ONCFS au 05 55 32 20 54 ou à l’adresse mel suivante sd87@oncfs.gouv.fr
  • ne pas déplacer la carcasse
  • la couvrir pour éviter l’intervention de charognards
  • éviter de circuler autour de la carcasse et en particulier, empêcher la présence de chiens.

Communiqué de la préfecture de la Haute-Vienne



Lire la suite

Limoges inaugure la stèle du souvenir pour le centenaire de l'armistice

Publié le 12/11/2018

Ruralite > Collectivités >

Le 11 novembre 2018, pour le centenaire de l'armistice, Limoges a inauguré la stèle du souvenir : le monument aux morts de la place Jourdan s'accompagne désormais de la liste des 3009 limougeauds morts au combat.

Lire la suite

Centenaire du 11 novembre 1918

Publié le 08/11/2018

Ruralite >

Grande Guerre. Les communes vont célébrer le centenaire de l’armistice. À Chaptelat, une délégation d’outre-Rhin sera présente au cimetière où des soldats allemands sont enterrés.

Que le service pour l’entretien des sépultures militaires allemandes (Sesma) intervienne dans la Meuse ou à Verdun, cela se comprend. Il est plus étonnant de le voir intervenir dans les cimetières de Louyat (Limoges) et Chaptelat. Mais dès le début de la guerre, des soldats allemands blessés sont débarqués en gare de Limoges et transportés dans les différents hôpitaux. À Chaptelat, c’est le Mas Éloi.

Des soldats allemands prisonniers étaient présents en Haute-Vienne, comme le raconte l’exposition « Trajectoires 14-18 » proposée par le Département et les archives départementales à la chapelle de la Visitation (Limoges) jusqu’au 22 novembre.

Tous ne survivront pas à leurs blessures ou aux maladies. Tous ne sont pas identifiés. Mais pour le centenaire de l’armistice, le comité de jumelage Amideurope a décidé de retrouver des descendants de ces soldats : « On a pensé qu’il serait peut-être possible de retrouver, dans la région d’Oberasbach notre ville jumelle, des descendants de ces combattants d’outre-Rhin. Après de longues recherches des deux côtés de la frontière, nous avons retrouvé et contacté une arrière- petite-fille de l’un d’eux. C’est avec beaucoup d’émotion et une grande joie qu’elle a accepté de répondre à notre invitation. »

L’hommage avec la délégation allemande aura lieu le 11 novembre au cimetière à 15 h.

Lire la suite

Fibre : L’étrange volte-face du Département

Publié le 23/10/2018

Ruralite > Numérique >

Fibre. Après des débats houleux, le Conseil départemental a adopté un rapport demandant à Dorsal d’envisager l’initiative privée pour déployer 80 000 prises Ftth. Jean-Claude Leblois avait jusqu’ici toujours dénoncé cette option.

Réunis en séance plénière le 16 octobre, les élus du département ont adopté* un rapport demandant à l’opérateur public du numérique en Limousin, Dorsal, d’étudier la possibilité de recourir à un Appel à manifestation d’engagement local (Amel) pour fibrer la Haute-Vienne, hors jalon 1et hors zone Orange.

Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental, a expliqué sa nouvelle position par un courrier reçu en date du 18 septembre, dans lequel le Premier ministre lui indique qu’« aucun financement n’est garanti tant que les voies des opérateurs du privé n’auront pas été exploitées ». D’habitude moins prompt à obtempérer à une demande gouvernementale (le Département n’a pas signé le pacte de confiance voulu par l’État), le président a également indiqué : « J’ai toujours défendu l’intérêt des Haut-Viennois, pas celui des Creusois ou des Corréziens. Je ne veux pas que Dorsal soit le banquier des autres. »

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
averses modérées

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -