Conseil régional : pas de soutien aux arrêtés anti-pesticides

Publié le 31/10/2019

Ruralite > Collectivités >

Plénière. À la demande des élus écologistes, les élus régionaux ont examiné le 22 octobre une motion de soutien aux maires qui prennent des arrêtés anti-pesticides. Elle n’a pas été adoptée.

Alors que Léonore Moncond’huy (EELV, Vienne) s’était, dans son discours introductif, le 21 octobre, à nouveau félicitée de l’adoption de la feuille de route Neo Terra, tout en rappelant que « la transition s’accompagne, lorsqu’une décision est prise de manière brutale, les effets peuvent être contre-productifs », elle a invité dans le même temps les élus du Conseil régional réunis en plénière à voter la motion portée par son groupe, motion de soutien aux maires qui prennent des arrêtés anti-pesticides, à l’image de la mairie de Langouët ou, en Haute-Vienne, de Rilhac-Rancon.

Les élus écologistes de Nouvelle-Aquitaine ont apposé près du lac d’Arrémoulit une plaque « feu glacier Arriel » actant la disparition définitive du dernier glacier de la région. (Ph. EELV)

Lire la suite

Le prix de l’humour vache à Barrigue

Publié le 11/10/2019

Ruralite >

Humour. Le Salon international de la caricature, du dessin de presse et d’humour a réuni une nouvelle fois de nombreux dessinateurs du monde entier. Le prix Gérard Vandenbroucke a été décerné à Pierre Ballouhey.

Pierre Ballouhey (avec le micro) a reçu le tout premier prix Gérard Vandenbroucke des mains d’Alain Rousset, président du Conseil régional, en présence de (de g. à dr.) : Christelle Aupetit-Berthelemot, conseillère départementale, Philippe Henry, Sébastien Peaudecerf, co-présidents du Salon, Blanche Vandenbroucke, Joël Garestier, maire de Saint-Just-le-Martel, et Guy Hennequin, co-président du Salon. (Ph. S. M.)

Lire la suite

« Urbain et rural ne sont pas opposés »

Publié le 14/05/2019

Ruralite >

Nomination. Fabienne Buccio est depuis le 15 avril la nouvelle préfète de la région Nouvelle-Aquitaine. Elle a fait, vendredi 3 mai, son premier déplacement en Haute-Vienne.

Dans la préfectorale, on a l’habitude de faire ses bagages rapidement, mais le départ de Didier Lallement, jusqu’ici préfet de région de Nouvelle-Aquitaine, a été précipité par la prompte révocation du préfet de Paris suite aux incidents du samedi 16 mars. Il a fallu attendre quelques semaines pour connaître le nom de son remplaçant : Fabienne Buccio a pris officiellement ses fonctions de préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, préfète de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest, préfète de la Gironde, le lundi 15 avril.

 Depuis 1983, Fabienne Buccio, nouvelle préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, a enchaîné les postes dans différentes préfectures. Titularisée sous-préfète en 1999, préfète en 2008, elle était précédemment préfète de la région Normandie, préfète de la Seine-Maritime. (Ph. S. M.)

Lire la suite

Un appel à projets « Ruralité 2019-2021 »

Publié le 24/04/2019

Ruralite > Collectivités >

Ruralité. Les conseillers régionaux réunis en séance plénière le 12 avril ont abordé plusieurs dossiers en lien direct avec la ruralité. Une enveloppe de 6 M€ est prévue pour le nouvel appel à projets « Ruralité 2019-2021 ».

Avec 1 600 habitants, la commune de Châlus peut répondre à l’appel à projets lancé par la Région Nouvelle-Aquitaine « Ruralité 2019 2021 ». La conseillière régionale, Geneviève Barat, en charge du dossier a rappelé que sur le précédent appel à projets, « Innovation rurale », beaucoup de communes de moins de 600 habitants avaient répondu.

Isolement, hémorragie de la jeunesse, sentiment d’abandon, la description du monde rural par les élus régionaux lors de la séance plénière du 12 avril n’était pas des plus roses. « Le monde rural va mal. Les hommes et les femmes qui habitent les territoires ruraux sont pour l’immense majorité en grande souffrance. Les coups de buttoir des libéraux (...) mettent en danger notre ruralité », a ainsi affirmé Michel Minvielle (Générations, Pyrénées-Atlantiques).

Lire la suite

Conserver avant tout l’option rail

Publié le 20/03/2019

Ruralite > Transports >

Transports. Portée par la CGT-Cheminot et des militants locaux, une réunion dédiée à la ligne ferroviaire Limoges-Angoulême a réuni beaucoup de monde le 5 mars à Saint-Junien. L’abandon de la ligne a été vivement dénoncé.

La salle Amédée-Burbaud à Saint-Junien était pleine le 5 mars au soir pour la réunion consacrée à l’avenir de la ligne ferroviaire Limoges-Angoulême, fermée à la circulation des trains après la gare de Saillat-Chassenon depuis plus d’un an maintenant.

Beaucoup de monde à la réunion organisée le 5 mars à Saint-Junien salle Amédée Burbaud pour parler de l’avenir de la ligne ferroviaire Limoges-Angoulême fermée à la circulation des trains après Saillat depuis un an. (Ph. S. M.)

Lire la suite

Les transports scolaires harmonisés

Publié le 19/03/2019

Ruralite > Transports >

Transports. Lors de la dernière plénière du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, les élus ont adopté les nouvelles modalités fonctionnelles de mise en place et tarifaires des transports scolaires pour la rentrée 2019/2020.

Suite à la fusion des régions Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin, de nombreux dossiers d’harmonisation ont atterri sur le bureau du nouvel exécutif régional. Celui des transports scolaires (compétence transférée au même moment des Départements aux Régions) a pris plus de temps que d’autres dossiers car, comme l’a expliqué Renaud Lagrave (PS, Landes), vice-président en charge du dossier, « dans beaucoup d’autres régions, l’harmonisation était assez simple, beaucoup de départements ayant fait les mêmes choix, ce qui n’était pas le cas en Nouvelle-Aquitaine, où les douze départements présentaient douze situations très contrastées ».

Le règlement de transport et la tarification pour la prochaine rentrée scolaire ont donc été votés lors de la plénière du 4 mars. Il s’agissait pour les élus de définir qui avait droit aux transports scolaires, à quel endroit étaient positionnés les arrêts, pour combien d’élèves... Chaque jour d’école, 5 000 bus transportent 210 000 enfants en Nouvelle-Aquitaine.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
stratus fréquent

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -