Le Limousin disparaît du rapport rendu par le conseil d’orientation des infrastructures

Publié le 12/02/2018

Ruralite > Transports >

Mobilité. Le conseil d’orientation des infrastructures a remis son rapport à la ministre des Transports. Il propose trois scénarios plus ou moins coûteux. Rien pour le Limousin.

En 2011, le schéma national des infrastructures de transport (SNIT) comportait un montant de projets à réaliser sur 25 ans évalué à plus de 245 milliards d’euros – dont 88 à la charge de l’État. En octobre 2012, l’État, estimant que ces investissements n’étaient pas soutenables, installait la commission « Mobilité 21 » présidée par Philippe Duron.

Au terme de ses travaux, la commission définissait les chantiers d’aménagement selon trois priorités, renvoyant certains à l’horizon lointain de 2050, comme le barreau LGV Poitiers/Limoges.

Après l’élection d’Emmanuel Macron, le gouvernement annonce qu’une loi d’orientation des mobilités définira les priorités d’aménagement des dix ans à venir. Pour l’aider dans ses choix, le gouvernement installe le conseil d’orientation des infrastructures présidé par... Philippe Duron.

Le 1er février, le conseil a remis son rapport à la ministre des Transports. Il propose... trois scénarios. Élisabeth Borne a déclaré : « Nous aurons à débattre des différents scénarios. Mais ces priorités que vous énoncez, je les fais totalement miennes. Et je le dis clairement : ces investissements sont pour moi absolument incontournables et indispensables. »

Lire la suite

RN147 : À quel jeu joue le préfet de Région ?

Publié le 19/01/2018

Ruralite > Transports >

Mobilité. Alors que le conseil d’orientation des infrastructures, mis en place dans le cadre des assises de la mobilité, n’a pas rendu ses conclusions, le nouveau préfet de Région a annoncé que la RN147 ne faisait pas partie des priorités.

Le nouveau préfet de Région, Didier Lallement, était en déplacement dans la Vienne jeudi 11 janvier. Interrogé par nos confrères de La Nouvelle République, il a indiqué que la RN147 n’était pas une priorité du gouvernement. « Le contrat de plan, rien que le contrat de plan », a déclaré Didier Lallement.

Didier Lallement, nouveau préfet de Région Nouvelle-Aquitaine. (Ph. Service de presse du préfet de Région)

Les calculs divergent parfois, mais à la vitesse des contrats de plan État/Région, il faudra plus d’une centaine d’années pour relier en 2x2 voies les deux anciennes capitales régionales. Un délai que le nouveau préfet ne semblait pas avoir en tête lorsqu’il a plaidé, lors du même entretien, pour la cohésion au sein de Nouvelle-Aquitaine : « Ce qui m’intéresse, c’est de montrer qu’il y a unité. Il est essentiel qu’il y ait une cohésion au sein du réseau des grandes villes comme Bordeaux, Poitiers et Limoges. »

Lire la suite

Assises de la mobilité : Bien peu de temps pour s'accorder

Publié le 22/12/2017

Ruralite > Transports >

Bilan. La ministre des Transports a clôturé le 13 décembre les assises de la mobilité. Une loi d’orientation sera présentée au Parlement en février, elle précisera les infrastructures qui seront financées par l’État dans les cinq ans à venir.

Les assises de la mobilité viennent de s’achever. La Haute-Vienne n’a pas été en mesure de présenter au gouvernement un dossier porté collectivement par ses décideurs. Si la nécessité d’aménager la RN147 fait consensus, les modalités d’action diffèrent suivant les interlocuteurs. Depuis le rejet de la déclaration d’utilité publique de la LGV Poitiers-Limoges, aucune solution n’a été trouvée pour relier le département à la grande vitesse.

Lire la suite

Limoges et son territoire vont passer à côté des assises de la Mobilité

Publié le 17/11/2017

Ruralite > Transports >

Assises de la Mobilité. Après la parution du rapport Delebarre sur « l’accessibilité du Limousin et des territoires limitrophes », les assises de la Mobilité doivent permettre de dégager les grandes priorités du territoire mais les élus avancent en ordre dispersé. Un plan d’investissement public, détaillé région par région, va pourtant découler de ces assises, comme l’avait annoncé le président de la République lors de son passage en Haute-Vienne.

Les assises de la mobilité ont été officiellement lancées le 19 septembre. Dans son discours, la ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne, assurait  : « Ce que nous voulons faire à travers ces assises, c’est d’abord écouter et débattre. (...) C’est reconnaître également que nous n’avons pas su répondre à tous les besoins de toutes les populations ni de tous les territoires. Et pour cela nous devons écouter les Français et leurs représentants. »

En Nouvelle-Aquitaine, trois réunions ont été organisées : une à Bordeaux sur la problématique métropolitaine; une à Confolens, axée sur territoires ruraux; une à Niort concernant les villes moyennes et périurbaines.

Lire la suite

Assises de la mobilité : Le front commun se fait attendre

Publié le 12/10/2017

Ruralite > Transports >

Assises de la mobilité. La ministre des Transports a reçu des élus locaux concernés par le rapport Delebarre sur le désenclavement du Limousin et des territoires limitrophes pour une réunion qui a débouché sur pas grand-chose.

Après le rapport du sénateur Michel Delebarre sur le désenclavement du Limousin et des territoires limitrophes, paru en catimini durant l’été, les élus locaux se sont mobilisés. En ordre un peu dispersé.

La première salve a été tirée par Gérard Vandebroucke, président de Limoges Métropole, qui, dans un courrier du 7 septembre cosigné par de nombreux élus1, s’étonnait des solutions proposées dans le rapport et indiquait au Premier ministre : « Même si nous n’ignorons pas que votre agenda est extrêmement chargé, nous sollicitons un rendez-vous dans les meilleurs délais afin de pouvoir échanger avec vous sur ce dossier qui nous tient particulièrement à cœur. »

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
en partie ensoleillé

15°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -