Transports : Améliorer la sonorisation des bus

Transports : Améliorer la sonorisation des bus

Publié le 07/08/2018

Ruralite >

Dans le cadre de Limoges Métropole French Tech, l’agglomération teste dans ses bus un nouveau système de sonorisation signé Life Design Sonore et devrait pouvoir diffuser des annonces en temps réel.

Gérard Vandenbroucke, président de Limoges Métropole, et Jean-Paul Duret, président de la STCLM, ont effectué un trajet dans le bus en test sonorisé par la société de Benoît Texier, Life Design Sonore. (Ph. Stéphane Monnet)

L’expérimentation a duré douze semaines. Un bus articulé de type Iveco Urbanway affecté à la ligne 10 a été équipé d’un nouveau système de sonorisation proposé par l’entreprise Life Design Sonore (LDS) qui fait partie du réseau French Tech. « Cette phase d’expérimentation, si elle se conclut comme nous l’espérons, va nous permettre d’améliorer la qualité du son dans les bus », a indiqué Jean-Paul Duret, président de la STCLM (Société des transports en commun de Limoges Métropole).
Dans un premier temps, les traditionnels haut-parleurs ont été remplacés par la technologie NEW’EE® développée par LDS. « Dans tous les bandeaux lumineux du bus qui sont équipés de led on a pu installer notre équipement vibratoire, a précisé Benoît Texier, directeur de LDS. Notre technologie repose sur  la mise en vibration de la matière et sur la spacialisation. Il ne s’agit pas d’augmenter le son mais de travailler sur sa qualité et sa proximité. »
Sonoriser un bus est une tâche compliquée : il y a beaucoup de bruits parasites. « On s’est rendu compte durant le trajet que le bruit du moteur présent à l’arrière du bus montait jusqu’à 82 décibels et couvrait le son des annonces, a expliqué Pascaline Peyclit, ingénieur audio chez LDS. Nous avons donc choisi d’intégrer plus de vibreurs à l’arrière du véhicule pour que l’usager entende mieux. A contrario, l’avant du véhicule comporte moins de vibreurs afin de réduire les nuisances sonores pour le conducteur. »
Seconde étape
Dans un second temps, une fois qu’aura été validée la phase de la bonne intelligibilité du son dans les bus de l’agglomération, LDS va regarder comment proposer des contenus facilement diffusables et paramétrables. « Aujourd’hui, il n’y a rien de dynamique dans le transport urbain, a constaté Benoît Texier, avec notre technologie, nous allons pouvoir ouvrir le système. La régie d’où partent les bus va pouvoir prendre la main sur le système de sonorisation d’un bus pour mettre facilement à jour les annonces ou diffuser d’autres types d’informations. »
Jean-Paul Duret est enchanté des perspectives qui s’ouvrent aux transports en commun de Limoges. « On pourra tout faire, s’est enthousiasmé l’élu, même donner les résultats d’un match de basket qui vient de finir. À partir du moment où le système va fonctionner, on va réfléchir aux moyens d’utiliser au maximum ce nouvel outil. »
Pour Benoît Texier, le son est souvent le parent pauvre des équipements urbains : « Si vous demandez aux gens de juger la qualité du son dans un bus, ils vous disent qu’ils sont dans un bus, qu’ils ne cherchent pas à avoir mieux. Et puis si on leur offre mieux, ils disent : oui, évidemment ! Et deux mois plus tard, tout le monde est habitué à ce standard. C’est ce que nous espérons, créer un nouveau standard de qualité de son dans les bus. »
Stéphane Monnet

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
bien ensoleillé

23°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -