Économie : Conjoncture favorable dans les TP

Économie : Conjoncture favorable dans les TP

Publié le 06/08/2018

Ruralite >

Les marchés publics irriguent les entreprises de travaux publics du département. Le budget d’investissement de Limoges Métropole s’élève ainsi à 49 Me pour l’année 2018 sur le budget principal.

Travaux dans le bourg de Boisseuil en juillet 2017, pour un montant de 655 000 euros, financés par la Communauté d’agglomération Limoges Métropole à hauteur de 505 000 euros et la commune de Boisseuil à hauteur de 150 000 euros. (Ph. Stéphane Monnet)

Les entreprises de travaux publics ont toutes un point en commun : elles travaillent à plus de 70 % sur des commandes publiques. Elles apprécient donc d’avoir une visibilité des projets des collectivités. Telle était l’objet de la réunion conduite en juin par Limoges Métropole avec les professionnels des travaux publics du département.
« Depuis 2001, Limoges Métropole exerce, en lieu et place des communes, la compétence voirie. Alain Rodet avait demandé dès le départ à tout prendre en charge, toute la voirie. C’était compliqué, mais aujourd’hui ça fonctionne bien », a constaté Gérard Vandenbroucke, président de Limoges Métropole, à l’issue de la réunion. Il a également précisé que le budget de l’agglo consacré aux routes, à l’assainissement et à la mobilité était maintenu à « un très haut niveau d’investissement malgré le contexte administrato-financier. »
Dans son budget prévisionnel, l’agglo a inscrit 20 millions d’euros pour la voirie, 11,8 Me pour des travaux d’assainissement et 4,2 Me sur la partie transports en commun. Sur l’enveloppe voirie de 20 millions, 15,7 millions sont directement dévolus à des opérations de voirie, 711 000 e seront investis dans l’achat d’engins et de matériels pour les équipes propres à la collectivité tandis que le volet études s’élève à 650 000 e.
Le chantier de La Bastide
En terme d’assainissement, à partir de cet été, vont débuter les travaux de modernisation de la station d’épuration principale. Un chantier très important qui devrait mobiliser plus de vingt millions d’euros jusqu’en 2023. L’agence de l’eau Loire-Bretagne doit participer au financement.
Au chapitre transport en commun, alors que Limoges Métropole continue ses études pour l’implantation de deux lignes de bus à haut niveau de service (BHNS), la modernisation du réseau continue à hauteur de 4,2 Me. La mise en accessibilité des arrêts de bus requiert ainsi 1,15 Me d’investissement. L’important chantier du quartier de La Bastide (Limoges) a également bénéficié de 2,28 Me pour la partie transport en commun et 1,4 Me pour la mise en œuvre du giratoire Schuman.
Gérard Vandenbroucke a souligné que si les routes étaient la partie la plus visible, Limoges Métropole allait encore consacrer 7,5 Me sur les parcs d’activités : « Au fur et à mesure que les entreprises arrivent, comme à La Grande Pièce, on est amenés à aménager. On aménage au coup par coup. »
Julien Delaye, président de la fédération départementale des travaux publics, a reconnu que la réunion permettait de donner une visibilité aux entreprises du territoire et que les chantiers de passage de fibre optique avaient donné une « bouffée d’oxygène car c’est un chantier sur du long terme, avec une première vague sur 3 ans ».Les entreprises haut-viennoises ont d’ailleurs répondu aux appels d’offres lancés par Dorsal pour le programme « 100 % fibre 2021 » de la Corrèze.
Stéphane Monnet

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
bien ensoleillé

23°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -