Politique

Nouvelle recrue, nouveau regard

Haute-Vienne
Chloé De Marchi, animatrice des Jeunes Agriculteurs de la Haute-Vienne.
Chloé De Marchi, la nouvelle animatrice des Jeunes Agriculteurs de la Haute-Vienne, a pris ses fonctions depuis quelques jours. Elle compte bien apporter un œil neuf au syndicat.

Chloé De Marchi a rejoint, depuis lundi 5 juillet, l'équipe des Jeunes Agriculteurs de la Haute-Vienne en tant qu'animatrice. En dehors des missions organisationnelles, son travail se concentrera sur la communication autour des actions du syndicat et du métier d'agriculteur.

Un regard extérieur

Originaire du Limousin, la jeune animatrice sort tout juste de l'école. Elle a suivi un bac en Arts appliqués à La Souterraine. Elle a alors découvert le milieu du design et a développé petit à petit un intérêt pour le jardin. La jeune femme a ensuite enchaîné avec un BTS Aménagements paysagers à Objat ; elle est retournée à La Souterraine pour passer un BTS Design d'espace puis une licence professionnelle Design des milieux anthropisés au lycée des Vaseix. « C'est là que j'ai découvert un volet agricole », raconte l'animatrice. Elle était également en alternance à la mairie de Verneuil-sur-Vienne sur des missions de transition écologique et de développement durable. Une expérience riche qui lui permet d'apporter un regard extérieur au sein du syndicat. « Je peux apporter une approche tout public », souligne-t-elle.

Développer les outils de communication

Ayant des connaissances et compétences aguerries en communication, Chloé De Marchi va développer la présence du syndicat sur les réseaux sociaux, « car nous avons une grosse communauté sur les réseaux ». En plus du Facebook et du compte twitter qui continueront d'être travaillés, une page instagram et « éventuellement » un compte tik tok seront mis en place notamment pour toucher les jeunes.

En interne « nous travaillons par groupe pour avoir des réponses rapidement. Ça va très vite, j'ai une question, j'ai tout de suite une réponse », reconnaît l'animatrice. En effet, « les membres du bureau ne sont pas juste membres ils sont réellement investis. Ils ont une volonté de faire évoluer leur métier qui m'a touchée. Ce sont de vrais entrepreneurs », conclut-elle.

Dans la même thématique

Le Conseil départemental s'est réuni en session ce jeudi 4 février pour voter le budget primitif 2021 qui s'élève à 462,73 millions d'euros, en hausse de 2,5 %.
Haute-Vienne
La part belle à l'investissement
Le mardi 6 juillet, Julien Denormandie a été nommé ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation. Il remplace Didier Guillaume.
France
Julien denormandie nouveau ministre