Politique

Le train et la route

Nouvelle Aquitaine Haute-Vienne
Réception de Jean-Baptiste Djebbari à Limoges

Le ministre délégué chargé des transports, Jean-Baptiste Djebbari, a passé la journée du 23 août à Limoges pour évoquer les dossiers concernant le train et la route. Pour la route, il s'agissait de donner le coup d'envoi des travaux de la RN 147 entre Limoges et Bellac. Auparavant, c'est par le train que le ministre est arrivé dans la capitale limousine. Lors d'un point presse devant la gare de Limoges, Jean-Baptiste Djebbari a reconnu qu'il y avait « une forte attente autour du confort » dans les trains du Polt (Paris-Orléans-Limoges-Toulouse). Il admet que ces rames doivent être renouvelées pour atteindre un niveau « proche du TGV » et « ça aurait dû être fait depuis longtemps ». Accueilli par le préfet de Haute-Vienne, Seymour Morsy, et de nombreux élus des collectivités locales et de parlementaires, le ministre chargé des transports a également pris le temps d'écouter Jean-Luc Gary, directeur territorial SNCF réseau Nouvelle-Aquitaine, et son adjoint Florent Kunc. Ces derniers lui ont présenté les différents projets en cours pour moderniser le réseau ferroviaire. Il en va d'une part de la ligne Polt et d'autre part du TER (Train express régional). Dans un premier temps, la remise à niveau pour un montant de 1,5 milliard d'euros du Polt devrait permettre d'effectuer Limoges-Paris en 2 h 55 avant que la modernisation de cette ligne (350 millions d'euros) n'abaisse la durée de trajet à 2 h 49. En ce qui concerne le réseau néo-aquitain du TER, divers projets sont prévus dans le cadre du contrat de plan État-Région. Pour la Haute-Vienne, des études sont lancées visant à améliorer ou régénérer les liaisons depuis Limoges vers Poitiers, Angoulême ou Périgueux, ou bien entre Le Palais et Meymac. L.R.

Dans la même thématique

Les résultats du scrutin du deuxième tour des élections départementales révèlent le maintien d'une forte abstention et le renforcement de la majorité sortante au Département.
Haute-Vienne
La gauche conforte sa majorité
Le préfet a réuni les maires de la Haute-Vienne pour leur présenter ou leur rappeler le fonctionnement des services de l'État directement en lien avec leur mandat.
Haute-Vienne
Un maillon essentiel du territoire