Agriculture

Dix nouveaux adhérents intronisés

Haute-Vienne
Nouveaux adhérents Bienvenue à la Ferme
Le réseau Bienvenue à la Ferme de Haute-Vienne compte 10 nouveaux adhérents qui ont été sensibilisés au fonctionnement de la marque le 5 janvier.

Bienvenue à la Ferme compte aujourd'hui 88 fermes adhérentes sur le département de Haute-Vienne. Avec dix nouveaux arrivants et quelques cessations d'activité, principalement pour cause de départs à la retraite, le réseau s'étoffe.

Une réunion d'accueil

Le 5 janvier, Anne Paraud, membre de la Chambre d'agriculture en charge de ce dossier, et Claire Tourneur, technicienne chargée de l'animation du réseau, ont reçu les nouveaux adhérents. L'objectif de cette "réunion d'accueil" : les sensibiliser au fonctionnement de Bienvenue à Ferme et leur présenter la charte graphique et les différents outils mis à disposition afin qu'ils puissent créer leurs propres événements et/ou participer à ceux développés par le réseau, que ce soit Brin de culture, le printemps Bienvenue à la Ferme, ou les différents marchés festifs portés par la marque.

Préalable : être agriculteur

"Pour faire partie de Bienvenue à la Ferme, il faut d'abord être agriculteur. Ensuite, il faut soit développer une activité de vente de produits en direct, à la ferme ou sur les marchés et répondre ainsi à l'en-tête "Mangez fermier" , soit proposer un accueil à la ferme, c'est-à-dire des visites de l'exploitation, un ou des gîtes à la ferme, une ou plusieurs chambres d'hôte, un camping, une activité de centre équestre... afin d'être identifié "Vivez fermier". Il n'en reste pas moins que le point commun entre tous est d'abord d'être agriculteur", indique Anne Paraud.

Afin d'intégrer Bienvenue à la Ferme, les agriculteurs intéressés déposent une candidature puis une procédure d'agrément est enclenchée. Les services de l'État sont alors mis à contribution afin d'être certains que l'exploitation est conforme et respecte les différentes réglementations en vigueur. Quand tout est parfait, l'agrément suit : c'est ce qui s'est passé pour les dix nouveaux arrivants.

De tout et partout

Leurs profils sont variés et les nouveaux producteurs adhérents sont répartis sur l'ensemble du département, des Cars à Dinsac, en passant entre autres par la Meyze, ou encore Saint-Léger-la-Montagne (voir encadré). L'offre sur le territoire s'en trouve par conséquent renforcée.

Dans la même thématique

Les semis de céréales avancent sur le territoire. Sébastien Grangette, éleveur laitier en Gaec à Rilhac-Rancon, fait le point sur son exploitation.
Haute-Vienne
Ils seront faits dans les temps
Malgré la crise sanitaire, une journée de la viande aura lieu fin août à Saint-Léonard-de-Noblat.
Haute-Vienne
Une journée pour les professionnels