Agriculture

Et si on misait sur le fumier ?

Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
10 tonnes de fumier par hectare ont été épandues sur un blé début mars.
10 tonnes de fumier par hectare ont été épandues sur un blé début mars.
Le semoir est prêt pour la deuxième bande de l'essai.
Devant la flambée des prix de l'azote minéral, le GVA de Saint-Léonard-de-Noblat met en place un essai au champ pour mesurer la pertinence d'apporter du fumier sur céréales.

Mardi 1er mars, la mise en place d'un essai bout de champ était organisée aux Clauds, à Champnétery, sur l'exploitation du Gaec Joffre-Moreau. Tandis que Jean-Michel Moreau chargeait la benne de fumier, à Grands-Champs, à Bujaleuf, avec l'aide de Richard Poutissous, conseiller à la Cha...

S'abonner
Prolongez votre lecture !

Dans la même thématique

Les négociations commerciales closes début mars demeurent bien en deçà des exigences des industriels. Boris Bulan, de la FDSEA 87, revient sur les conclusions.
Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
Besoin d'une contractualisation béton
Quelques éleveurs sélectionneurs haut-viennois seront au SIA.
Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
Ils y seront

Les dossiers