Politique

Les ovins rameutent le grand monde

Haute-Vienne
Les responsables politiques du département et de la Région ont inauguré Tech-Ovin mercredi matin.
Le salon professionnel Tech-Ovin a ouvert ses portes ce mercredi 8 septembre à Bellac. Dès ce premier jour, des milliers de personnes s'y sont rendus.

Ça y est, c'est parti. Même si la météo s'apprête à jouer des tours aux organisateurs avec des orages annoncés à la fin de la première journée, Tech-Ovin s'est bel et bien lancé ce mercredi 8 septembre. Dès 9 h, les premiers visiteurs sont arrivés et, pour l'essentiel, il s'agissait de jeunes, actuellement en établissements scolaires ou professionnels. Mais déjà les professionnels se sont intéressés aux différents matériels exposés. Surtout, le président de la Région, Alain Rousset, est arrivé aux alentours de 11 h, au moment de lancer l'inauguration officielle.

Claude Souchaud, le président d'Aposno, l'association qui organise le Tech-Ovin, a accueilli le président de Nouvelle-Aquitaine à bras ouvert avant de lui présenter les nombreux élus et les personnalités présentes. Preuve de l'intérêt de cet événement agricole, Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental de Haute-Vienne, accompagné de plusieurs conseillers départementaux, les responsables des organisations professionnelles agricoles, la présidente de la FNO, Michèle Boudoin, le député Pierre Venteau et bien d'autres personnes se sont rendus à Bellac. Ces venues prouvent, s'il en était besoin, l'intérêt qui est porté à cette manifestation et à la filière ovine.

Le pôle Lait

La grande nouveauté de cette édition est la présence renforcée du pôle Lait. Dans une terre de tradition viande comme l'est la Haute-Vienne, ce n'est pas anodin, d'autant que cette activité économique est en plein développement. D'ailleurs, l'ensemble de la filière est en cours de structuration sous la forme d'une association nommée France Brebis Laitière. De l'aval à l'amont, à travers producteurs, coopératives et transformateurs, elle s'attache à promouvoir les produits laitiers issus de brebis provenant des trois grands bassins de production que sont l'Occitanie, les Pyrénées-Atlantiques et la Corse. Sous un chapiteau qui leur étaient dédié, les différents acteurs de France Brebis Laitière ont donc pu faire déguster leurs fromages, certains célèbres comme le roquefort ou l'ossau-iraty, d'autres en quête de reconnaissance, et autres yaourts.

La part belle a été faite pour promouvoir l'élevage ovin, viande ou lait, auprès des plus jeunes. Des stands, des tables rondes, des conférences étaient consacrés à l'installation.  Le renouvellement des générations est un enjeu majeur pour l'avenir de cette filière. Du coup, le pôle Avenir revêt une importance toute particulière et les jeunes présents ce mercredi matin se sont montrés curieux des possibilités offertes par la filière.

Tech-Ovin est et reste un salon professionnel. Et de nombreux éleveurs, de Haute-Vienne mais aussi d'ailleurs comme de Dordogne ou des Deux-Sèvres, ont fait le déplacement pour découvrir les nouveautés ou les derniers matériels susceptibles de leur servir dans l'exercice de leur métier. D'autres sont venus voir les races présentées pour étudier les possibilités de les introduire dans leur conduite de cheptel. Qu'il s'agisse de nutrition, de contention, de clôtures, de pâturage, sur tous les stands, ça discutait abondamment et on sentait bien que tous prenaient plaisir à se retrouver enfin autour d'un autre sujet que la Covid. Et le mouton, ça fait causer.

Dans la même thématique

Le faible taux de participation a été criant lors de ce premier tour des élections régionales 2021. Une liste se dégage majoritairement, celle menée par le président sortant, Alain Rousset.
Nouvelle Aquitaine
Alain Rousset, en tête des régionales