Environnement

Le bas carbone passe par l'alimentation

Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
Le groupe bas carbone s'est retrouvé sur la ferme de Lætitia et Marc Bourry, à Saint-Martial-le-Mault.
Le groupe bas carbone s'est retrouvé sur la ferme de Lætitia et Marc Bourry, à Saint-Martial-le-Mault.
Les vaches de réforme à l'engraissement sont alimentées avec un ensilage moins riche.
Les vaches de réforme à l'engraissement  sont alimentées avec un ensilage moins riche.
Marc Bourry privilégie les ensilages d'herbe, les méteils et tout ce qui favorise l'autonomie alimentaire.
Marc Bourry privilégie les ensilages d'herbe, les méteils et tout ce qui favorise l'autonomie alimentaire.
Le méteil grain est l'une des solutions adoptées par les époux Bourry.
Le méteil grain est l'une des solutions adoptées par les époux Bourry.
Le méteil est classique avec une féverole et une céréale.
L'Adasea Centre-Ouest a organisé une journée de formation qui s'est achevée, le 21 février, chez les naisseurs engraisseurs Lætitia et Marc Bourry, à Saint-Martin-le-Mault.

« Nous effectuons un tour des fermes impliquées dans le groupe bas carbone », résume Anne-Lise Petitjean. L'animatrice de l'Adasea Centre-Ouest a organisé une journée de formation le 21 février dernier. Cette journée s'est composée de deux parties, une première constituée d'une visite à la Ferme des Bordes, ferme d'expérimentations en bovins viande en Indre, la seconde chez Læt...

S'abonner
Prolongez votre lecture !

Dans la même thématique

L'Adasea est devenue l'Association de développement de l'agroécologie et des services à l'environnement par les agriculteurs, avec des missions en phase avec les demandes sociétales.
Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
La renaissance de l'Adasea

Les dossiers