Culture

Spirou, témoin fictif d'une époque réelle

Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
BD spirou
BD spirou
Les rations ont diminué durant al période d'occupation.
Les rations ont diminué durant al période d'occupation.
Casque à gaz utilisé sous l'occupation pour protéger les enfants.
Casque à gaz utilisé sous l'occupation pour protéger les enfants.
situation des juifs sous l'occupation
Le musée de la Résistance de Limoges accueille jusqu'au 31 août une exposition intitulée Spirou, une enfance sous l'occupation par Émile Bravo. Une immersion dans une vie d'un groom belge.

"On avait l'impression de manger des chats, me disait ma grand-mère", confie Agnès Peyronnet, responsable de communication au Musée de la Résistance de Limoges. L'établissement accueille jusqu'au 31 août 2023 l'exposition intitulée Spirou, une enfance sous l'occupation. Il s'agit d'une fiction qui éclaire sur la période de l'occupation en Belgique. On regarde à travers les yeux d'un enfant qui vit dans ce contexte. Cette période où la France était également sous l'occupation allemande durant la Seconde Guerre mondiale est un moment de grande confusion. Loin des héros, mais au plus près de celles et ceux qui ont dû vivre, survivre, de gens simples, qui ont eu faim et peur dans un territoire occupé comme le montre l'exposition. Et quoi de mieux que les yeux d'un enfant pour expliquer cette époque complexe aux enfants.

"J'ai envie de dire aux enfants ce qui s'est passé. Et pour que ce ne soit pas trop lourd, essayer de les amuser en même temps", Émile Bravo

Un héros-enfant

Quand les éditions Dupuis ont donné carte blanche à Émile Bravo pour réaliser une aventure de Spirou et Fantasio, celui-ci décide d'inventer une nouvelle histoire du personnage, située en pleine Seconde Guerre mondiale pour combler le vide sur la vie de Spirou sous l'Occupation. L'auteur imagine la naissance du personnage avant la guerre. Il justifie son uniforme rouge par sa profession de groom. "Même pendant la guerre et l'Occupation, les enfants restent des enfants, qui jouent au ballon ou imitent les adultes. "

Enfance sous l'occupation

Raconter l'histoire aux enfants nécessite de la pédagogie, leur expliquer ce qui s'est passé sous une période douloureuse et complexe comme l'Occupation implique une dose de légèreté. C'est ça le défi relevé par Émile Bravo dans cette bande dessinée.

Le personnage de Spirou accompagne les lecteurs dans la découverte de l'histoire de la guerre à travers une approche sensible. "Dans les rues de Bruxelles et la campagne belge, nous suivons Spirou qui apprend au jour le jour à survivre et à se battre, selon ses moyens, contre l'injustice imposée par le régime nazi. Peu éduqué, le personnage ne prend pas toujours la mesure des événements auxquels il est confronté, mais courageux et intelligent, il met toute son énergie pour sauver ses proches. Spirou devient ainsi un témoin de l'horreur de la guerre et acteur de la lutte au quotidien."

Au-delà du lait qui manque, des privations, de la faim qui se conjugue avec la peur, ce qui a été le plus difficile pour les enfants, c'est l'incompréhension dans laquelle ils sont plongés. Car, ils ne possèdent pas les clés d'interprétation d'une réalité qui les dépasse.

C'est pour répondre à ces incompréhensions qu'Émile Bravo a voulu raconter son Spirou.

Dans la même thématique

Ludovic Gorges, 46 ans, est magicien-prestidigitateur spécialiste du close-up. Il vit depuis 2012 à Dompierre-les-Églises.
Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
S'émerveiller dans ce monde de brutes !
Une nouvelle bande dessinée vient de sortir aux Ardents éditeurs : Le mystère du Transcorrézien. Elle est signée Manu Tronche.
En voyage en Corrèze en BD !

Les dossiers