Agriculture

Nous ne lâcherons rien !

Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
Boris Bulan, président de la FDSEA 87, appelle de ses vœux une contractualisation réalisée en confiance pour des prix justes au sein de la filière viande.

Début février, suite aux annonces du Premier ministre, nous avions fait le choix de suspendre les mobilisations pour prendre le temps de travailler sur le fond des propositions. Mais nous l'avions annoncé : nous n'arrêtions pas le mouvement, nous le transformions ! Trois semaines plus tard, alors que l'échéance du Salon de l'Agriculture se profile, le Premier ministre a fait un point d'étape : tout n'est pas parfait, notamment sur la question de la trésorerie de nos exploitations à court terme et sur la valorisation de nos productions pour vivre de notre métier, le compte n'y est pas ! Mais il faut le reconnaître, votre mobilisation a permis de faire avancer des dossiers comme nous ne l'avions pas vu depuis longtemps : merci à vous. Déjà plus d'1,2 M€ remboursés sur la TICPE, plus de 99 % des aides Pac payées à date, 63 arrêtés déjà modifiés pour simplifier les démarches des agriculteurs, 150 contrôles non conformes à EGAlim, 2 centrales d'achat épinglées pour plusieurs dizaines de millions d'euros d'amende, c'est un bon début mais il ne faut pas lâcher la pression pour continuer à cranter les avancées. C'est pourquoi les JA et la FDSEA vous invitent à Limoges vendredi 23 février de 17 h à 23 h au pied de la Préfecture pour montrer que nous sommes toujours mobilisés et pour expliquer notre action à nos concitoyens. C'est grâce au soutien de la population que nous pourrons faire plier les responsables politiques. Nous vous attendons nombreux ce vendredi à Limoges pour rappeler à l'État que " nous ne lâcherons rien ! "

Dans la même thématique

L'assemblée générale de la FDCuma de Haute-Vienne s'est déroulée à Saint-Yrieix, mardi 26 mars. Cette AG a mis en exergue les difficultés de recrutement et le renouvellement de générations.
Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
En quête de sang neuf
François Purseigle, sociologue, était l'invité du Service de Remplacement 87 pour animer l'assemblée générale lundi 3 avril. Il a présenté son analyse quant aux mutations agricoles.
Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
Une nouvelle ère du faire faire