Agriculture

Organisés face à la MHE

Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
Julien Guérin, responsable de l'activité Broutards au GLBV-Lec revient sur les actions mises en place pour continuer les exportations vers l'Italie alors que sa zone d'action est en zone réglementée MHE.
Le GLBV s'est mis en ordre de marche pour assurer la commercialisation des broutards vers l'Italie quand la MHE sévit en France.

La Maladie hémorragique épizootique (MHE) est arrivée en France à l'automne dernier depuis l'Espagne. Au 5 janvier, une bonne moitié du pays était en zone réglementée.

Pour l'instant, le périmètre n'évolue pas car la transmission de cette maladie, assurée par des moucherons de type Culicoïdes, est stoppée à cause du froid. Il ne faut cependant pas crier victoire car "nous sommes conscients qu'avec le retour des beaux jours, elle va recommencer"...

S'abonner
Prolongez votre lecture !

Dans la même thématique

Éric Bélingard, éleveur de bovins allaitants à Ladignac-le-Long, a présenté le 8 février sa conversion effective depuis 2018. Il diversifie ses circuits de commercialisation.
Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
Du tout à l'herbe au bio
Laurent Stefanini, directeur d'Alicoop et directeur du Pôle élevage d'Océalia, revient sur les principaux secteurs impactés par la crise en Ukraine et sur les orientations de la coopérative.
Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
L'alimentation animale sous tension

Les dossiers