Environnement

Les animaux, un plus pour le jardin

livre Les animaux jardiniers
Dans son dernier ouvrage intitulé Les animaux jardiniers, petit élevage pour potager productif édité chez Terre Vivante, Sylvie La Spina revient sur l'intérêt de croiser élevage et cultures.

Les animaux domestiques, qui fournissent de nombreux produits qui sont la base de l'alimentation (lait, œuf, viande), sont aussi des animaux de compagnie, dont la présence contribue au bien-être de ceux qui les élèvent. Dans Les animaux jardiniers, de Sylvie La Spina, paru récemment chez Terre Vivante dans la collection Conseil d'expert, l'auteure veut montrer "comment les animaux domestiques peuvent apporter leur pierre à la gestion de notre jardin". Car, elle insiste, "la nature est bien faite : élevage et cultures sont complémentaires, se nourrissent l'un de l'autre".

Le livre compte près de 160 pages et balaie tout ce qu'il faut savoir pour associer le plus judicieusement possible ses animaux et son jardin. Sylvie La Spina s'inspire de sa propre expérience comme elle le raconte en préambule. Agronome de formation, elle a créé une microferme où elle met en œuvre des pratiques "qui marchent", en particulier avec sa basse-cour, qui rassemble canards, poules, lapins, oies, mais aussi avec quelques moutons, des chèvres et des cochons. Avertie, elle revient donc sur le rôle de ces animaux domestiques utiles au jardin.

Agronome de formation, elle a créé une microferme où elle met en œuvre des pratiques "qui marchent".

Dans une première partie, elle aborde le travail du sol par la traction animale, sous l'effet de cochons laboureurs ou de poules émietteuses, et rappelle l'importance de la fertilisation organique assurée grâce aux excréments des animaux. Dans ce chapitre, il est aussi question de l'intérêt de la chaleur animale, de l'écopâturage (choix des auxiliaires, comment éviter le surpâturage, désherber au potager, etc.) mais aussi de la gestion des ravageurs et des maladies.

Suit un deuxième chapitre qui s'intéresse au jardin au service des animaux domestiques. Leur bien-être doit être assuré et leurs besoins alimentaires couverts.

Enfin, la troisième partie de ce livre concerne le choix et l'accueil des animaux domestiques. Comment adopter des lapins ? Comment installer des poules, accueillir des canards ? Quelques idées sont évoquées pour mieux découvrir le monde des oies ou bien encore élever des moutons ou des chèvres. Intégrer dans ce milieu des cochons, voire des vaches est possible et Sylvie La Spina rappelle alors les points à prendre en compte. Car si un bon nombre d'espèces sont intéressantes, il est préférable de prendre quelques précautions.

Ce livre à la fois ludique, technique et surtout pratique est en prime richement illustré ce qui facilite sa lecture, qui peut se faire en butinant, par centres d'intérêt. Les amoureux de la nature, du jardin et des animaux n'ont plus qu'à se laisser tenter. Ce livre est disponible en librairies ou bien sur www.terrevivante.org.

Dans la même thématique

Inspiration balade : le Mont Gargan. Culminant à 731 m sur le canton d'Eymoutiers, il offre un panorama exceptionnel sur le plateau et les Monédières et bien d'autres découvertes.
Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
Un, deux, trois nous irons au... Mont !
À l'occasion de la rencontre entre la députée Manon Meunier et des agriculteurs d'Oradour-sur-Vayres, les questions environnementales ont été abordées.
Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
Les éleveurs et l'environnement

Les dossiers