Environnement

Les blaireaux logent dans des HLM

Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
Les participants ont d'abord écouté les présentations dans une salle de la mairie d'Oradour-sur-Vayres.
Les participants ont d'abord écouté les présentations dans une salle de la mairie d'Oradour-sur-Vayres.
L'une des entrées de terriers qui mitent le talus de l'ancienne voie ferrée, à Oradour-sur-Vayres.
L'une des entrées de terriers qui mitent le talus de l'ancienne voie ferrée, à Oradour-sur-Vayres.
Les blaireaux creusent des latrines à l'extérieur de leurs terriers.
La CDAAS et ses partenaires, l'OFB, la Fédération des chasseurs et l'État, ont organisé une nouvelle formation pour mieux connaître le blaireau, ses habitudes et son habitat.

La vingtaine de personnes traverse le pré et s'enfonce sous les arbres. Il faut grimper le talus que forme l'ancienne voie ferrée. On marche une centaine de mètres et, déjà, les premières gueules apparaissent. Une, deux, trois et là, et encore là... Très vite on renonce à les compter, sans doute y en a-t...

S'abonner
Prolongez votre lecture !

Dans la même thématique

La visite de l'exploitation de Marion Couédou, à Lardimalie, à Vicq-sur-Breuilh, a été organisée en lien avec le programme Pasteaural. Le but : illustrer l'importance de l'eau en élevage.
Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
Les prés de fond, des alliés

Les dossiers