Politique

La Haute-Vienne bascule en alerte

Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
Situation au 20 juillet en haute-Vienne
Depuis le 20 juillet, le département de la Haute-Vienne est classé en état d'alerte sécheresse par la préfecture. De nouvelles restrictions d'usage de l'eau s'imposent.

Les pluies du mois de juin sont conformes aux normales mais n'ont pas permis de résorber le déficit accumulé depuis le début de l'année. Les épisodes de chaleur ont participé à l'assèchement des sols et à la baisse de la ressource en eau. Les pluies orageuses ont été bénéfiques d'une manière hétérogène sur le territoire de la Haute-Vienne.

Les bassins-versants de la Gartempe et Vienne Aval, de la Vienne Amont, de l'Isle Amont, de la Tardoire et du Bandiat sont placés en alerte sécheresse par arrêtés préfectoraux. Des restrictions d'usage de l'eau s'appliquent sur les communes de ces bassins.

Ainsi, il peut être question de :

- restrictions horaires pour l'arrosage (espaces verts, massifs fleuris, potagers, terrains de sport, golfs, irrigation agricole par aspersion...)

- restrictions pour le lavage des véhicules ou des éléments immobiliers, le remplissage de piscines privées, les fontaines publiques...

Pour être informé des restrictions applicables sur votre commune consultez le site https://vigieau.gouv.fr ou les arrêtés sur www.haute-vienne.gouv.fr détaillant les mesures par bassin-versant.

Liens utiles

Le site https://vigieau.gouv.fr permet de connaître les restrictions applicables à chaque commune.

"Chaque geste compte. Préservons nos ressources" : pour en savoir plus sur les petits gestes à développer afin d'économiser l'eau, rendez-vous sur https://www.gouvernement.fr/preservons-notre-ressource-en-eau.

Enfin, retrouvez les arrêtés et toutes les informations utiles sur la page dédiée sur le site internet de la préfecture de Haute-Vienne c'est-à-dire : http://www.haute-vienne.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-ettechnologiques/Eau/SECHERESSE.

Dans la même thématique

La politique régionale déployée vers l'agriculture va être expertisée. Une mission transpartisane présidée par Pascal Coste est chargée de ce travail.
Une mission d'évaluation est lancée
Les 1re année des écoles vétérinaires ont fait une semaine de découverte à Limoges, préfigurant la future école vétérinaire souhaitée par le président de Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset.
Un modèle pour la formation