Culture

Quand tout s'emmêle... pour le pire

livre Les jeux de Paris n'auront pas lieu
Laurent Fayeule s'est amusé et propose une écofiction : Les jeux de Paris n'auront pas lieu. Une flopée de personnages se croisent dans un scénario catastrophe haletant.

Ils sont dix : Anthony, Faustine, Abigail, Manu, Marion, Sophie, Dimitri, Tibq, Louysane et Martin. Ils vivent en différents coins de France et du monde. Un lien les unit : l'imminence des Jeux Olympiques de Paris. Anthony accompagne une équipe d'athlètes jamaïcains à côté de Saint-Omer, Faustine revient sur sa ferme au bord de l'Aa, Abigail est de Nouvelle-Zélande et s'envole pour Tahiti afin de participer aux épreuves de surf, Manu est président de la république et Marion première ministre, suite à la dissolution de l'Assemblée Nationale, Sophie est journaliste et chargée d'une mission à Lille, Dimitri est russe, judoka et chargé de commettre des attentats lors des JO de Paris, Tibq est asiatique et veut supprimer Elon Must, un magnat de l'Intelligence artificielle, Louysane habite à Lille et hébergera Sophie, Martin revient lui aussi à Lille, plus près de ses enfants et rencontrera ces deux femmes. Leur destin à tous va se croiser au cours de la dernière semaine qui aurait dû voir s'ouvrir les tant attendus Jeux Olympiques de Paris.

Or, de nombreux paramètres vont en décider autrement. Tsunami à Tahiti, à Teahupo'o, le spot rêvé de bien des surfeurs, dôme de chaleur dans le nord de la France qui va être suivi d'averses diluviennes, effondrement d'un glacier dans l'Antarctique qui va engendrer de nouveaux tsunamis et de nouvelles averses diluviennes...

Ce livre choral, haletant, nous entraîne dans un univers où tout part de travers.

Si Tibq parvient à provoquer le crash de l'avion qui transportait Elon Must et le président des États-Unis, il provoque aussi l'effondrement d'un barrage, sur la Seine, qui s'accompagne de l'inondation de Paris... La tension est à son comble, sans parler d'un orage de grêle sans précédent qui s'abat sur les bords de l'Aa, sur la ferme de Faustine déjà ravagée par des inondations et sur le gymnase qui abrite Anthony, Sophie et les athlètes jamaïcains... Ce livre choral, haletant, nous entraîne dans un univers où tout part de travers, où les petits comme les puissants subissent. Compte tenu des événements qui se déroulent ici où là, comme les inondations dans le Nord-Pas-de-calais de cet hiver, cette écofiction sonne (un peu trop) vrai... D'ailleurs l'auteur nous avertit, avec un brin d'humour, dès la première page : "Les personnages et les événements décrits dans ce livre sont fictifs. Toute similarité avec des situations ayant vraiment existé ou avec des personnes réelles ne doit pas être considérée comme délibérée, quoi qu'elle puisse s'avérer, dans le tiers du douzième des cas, être moins que la moitié d'une coïncidence."

Laurent Fayeulle vit avec sa famille dans la région de Saint-Omer. Son projet romanesque veut raconter le mouvement écologique et social, parler des mutations d'un monde où tout va trop vite et mettre en scène, avec légèreté, l'effondrement qui vient. Avec son premier roman Les jeux de Paris n'auront pas lieu, paru chez Les mots qui portent, il remplit intégralement ses objectifs.

Un livre disponible en librairies (renseignez-vous !) ou sur www.lesmotsquiportent.fr

Dans la même thématique

Gaëlle Taravella-Bidaud, costumière autodidacte, a ouvert son atelier à Ambazac en 2017. Inspirée par l'univers féerique et historique, elle souhaite démocratiser sa passion, le cosplay.
Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
Regarder au-delà du costume
Théo Chausse est un jeune musher qui a créé son entreprise, Skodenar, qui propose du cani-rando et du cani-kart dans les Monts de Blond.
Nouvelle Aquitaine / Haute-Vienne
L'appel des Monts de Blond

Les dossiers