Agriculture

Solutions pour réduire ses charges

Nouvelle Aquitaine
Le coût alimentaire d’un petit agneau sera toujours plus élevé que celui d’un gros.
Réduire le coût de l'alimentation en élevage ovin implique une politique globale sur son exploitation. Outre le choix des rations, des pratiques d'élevage appropriées sont nécessaires.

En élevage ovin, le coût de l'alimentation représente 43 % des charges de l'atelier. Que ce soit par manque de fourrage les années de sécheresse ou lié à la hausse des prix des concentrés comme actuellement, les éleveurs sont toujours en quête de solutions pour diminuer les factures. Lors d'une conférence au Sommet de l'élevage, Laurence Sagot du Ciirpo a rappelé les différents leviers existants.

L'un d'eux consiste à agir sur la productivité des brebis, sans perdre de vue de produire des agneaux bien conformés dans les périodes...

S'abonner
Prolongez votre lecture !

Dans la même thématique

Le contrôle des engins de levage (télescopique ou tracteur équipé d'un chargeur frontal) est obligatoire depuis 2004. La FDCuma le propose aux Cumas et à leurs adhérents.
Haute-Vienne
Les engins de levage passés à la loupe
Dans le cadre du mois de la bio, une visite de la ferme de la Grange du Noir a été organisée jeudi 18 novembre. Il s'agit d'une production d'ovins lait et bovins allaitants.
Haute-Vienne
Un système simple mais gourmand

Les dossiers